Archive mensuelles: décembre 2016

Zion National Park

Le Zion Canyon abrite parmi les plus belles randonnées de l’Ouest Américain, notamment la très impressionnante ascension d’Angel’s Landing qui se termine en via ferrata sur une arrête rocheuse époustouflante, et la remontée de la Virgin River les pieds dans l’eau en vous enfonçant dans les Narrows, et ses parois vertigineuses. On peut y marquer une nuit d’étape ou deux, selon le nombre de balades qu’on souhaite faire (compter une grande balade par jour, pas plus). Puis, en repartant vers Las Vegas, vous aurez la possibilité de faire un petit détour pour explorer la Kanarra Creek, un très joli petit canyon à explorer les pieds dans l’eau, avec deux franchissements de cascade.

Grand Canyon National Park – North Rim

Moins fréquenté et plus sauvage sur la rive Sud qui lui fait face et qui accueille 90% du flot des touristes dans le parc national du Grand Canyon, la North Rim du Grand Canyon National Park a bien des atouts, et ses paysages sont aussi époustouflant (et plus verts, du fait d’une altitude plus élevée). Par contre, l’isolation géographique de Grand Canyon North Rim impose généralement de loger sur place et les options sont réduites : un Lodge avec de petits chalets fort sympathiques dans une forêt de pin à proximité immédiate du Canyon, et un camping très agréable lui aussi tout au bord du canyon.

Bryce Canyon National Park

Bryce Canyon est l’un des parcs les plus connus de l’Ouest américain, et non sans raison. Les panoramas en surplomb des cuvettes hérissés de Hoodoos, ces aiguilles rocheuses étonnantes y sont pour beaucoup, mais il faut absolument descendre au milieu de ces formations rocheuses pour en apprécier toute la beauté. Vous pouvez le faire sur le très classique Navajo Trail, ou bien opter pour une balade plus longue, plus fatigante, mais loin de la foule touristique, en suivant le Fairyland Loop Trail : le calme et la sérénité du parcours valent largement l’effort supplémentaire. Bryce peut également être l’occasion d’assister à un rodéo au Ruby’s Inn : certes c’est ici un spectacle principalement à destination des touristes, mais si vous n’avez pas trouvé d’autres opportunités sur votre parcours, c’est tout de même une alternative intéressante.

Que faire et que voir à Escalante ?

Entre Torrey et Bryce, sur la Highway 12, l’une des plus belle route de l’Ouest américain, Escalante est une bonne opportunité d’étape offrant plusieurs options d’exploration hors des sentiers battus, à l’écart des foules touristiques des parcs les plus connus. On peut selon les cas y marquer une nuit, voire deux, afin d’y explorer parmi les plus beaux slots canyons de l’ouest américain de Peek-a-boo et Spooky Gulch, ou bien de se baigner dans une cascade monumentale au fond du canyon menant à la Calf Creek Falls.

Capitol Reef National Park

Capitol Reef National Park est un park méconnu, souvent traversé mais rarement exploré. Connu pour ses pétroglyphes indiens que l’on peu découvrir sur les falaises qui borde la route, il recèle pourtant aussi quelques pépites cachées à l’écart des sentiers battus, notamment la splendide et aventureuse balade le long de la Sulphur Creek.

Que faire et que voir à Glenwood Springs, Colorado ?

Sur la route entre Denver et Moab, Glenwood Springs est une étape idéale pour découvrir les Montagnes Rocheuses en suivant le sentier jusqu’au splendide Hanging Lake, mais aussi pour se ressourcer dans les piscines des plus grandes sources chaudes (29 degrés toute l’année) au monde. De surcroît, en été, la proximité des petites villes de Carbondale et Snowmass Village offrent deux fois par semaines des opportunités d’assister à des rodéos authentiques.

Goblin Valley State Park

Goblin Valley State Park est un petit parc méconnu mais exceptionnel sur le chemin entre Moab et Capitol Reef. On peut s’y balader dans une petite vallée en contrebas du plateau, où l’érosion a créé un incroyable champs de rochers champignons à taille humaine. Mais on y trouve également un magnifique slot canyon : un canyon si étroit par endroit qu’on peut toucher les deux parois opposées du canyon en étendant les bras.

Que faire et que voir à Moab ?

Moab, dans l’Utah est une ville proposant beaucoup d’options intéressantes à proximité immédiate. On peut y rester 2 à 3 nuits selon ce que l’on souhaite faire et visiter. Entre Arches National Park, Canyonland National Park, le Dead Horse State Park, les possibilités de faire du rafting sur le Colorado ou du VTT sur des pistes rocheuses de toute beauté, les options sont aussi nombreuses que diversifiées.

Que faire et que voir à Denver ?

Denver n’est pas la plus impressionnante des métropoles américaines, mais elle a son charme, dispose d’un centre ville récemment réhabilité fort sympathique, et de ressources naturelles splendides quasiment au coeur de l’agglomération. Capitale du Colorado, on peut y visiter le State Capitol, y assister à un événement sportif typiquement américain. C’est une étape agréable avant de prendre la route direction l’ouest et l’Utah à travers les montagnes rocheuses, le sud de Colorado Springs à la découverte du Colorado, ou le nord, direction Cheyenne et le Wyoming.

Construire votre circuit dans l’Ouest Américain

L’Ouest Américain est une immense région. Construire son itinéraire pour un séjour de 2, 3 voire 4 semaines n’est pas aisé. Les options sont innombrables, les distances élevées, et ce qu’on lit ici ou là, notamment dans les circuits des agences de voyage et des tours operators contradictoire. Après plus de 20 ans à parcourir ces régions sauvages, des dizaines de voyages personnels, et des centaines d’itinéraires sur mesure concoctés pour nos clients de notre offre coaching, on peut dire que bâtir un circuit cohérent et au rythme raisonnable est un exercice que nous maîtrisons parfaitement. Nous allons essayer de vous donner les clés pour construire le votre en évitant les principaux pièges, et en utilisant des portions de circuits « type » que nous avons élaboré pour vous.