Camping aux USA : tout le matériel dont vous avez besoin pour camper aux Etats-Unis

Si le camping fait peur aux voyageurs avides de découvrir les Etats-Unis, c’est souvent à cause du manque supposé de confort, de la logistique à mettre en oeuvre, et du volume et du poids de l’équipement dont on suppose avoir besoin. En réalité, on peut camper confortablement en gardant un équipement minimal. En fait, moins vous aurez d’équipement, plus camper sur un voyage itinérant aux Etats-Unis sera agréable. Dans cet article nous passons en revue le matériel nécessaire pour camper intelligemment aux Etats-Unis.

 

Nous campons depuis des années lors de nos périples à travers les Etats-Unis. Précisions importante : nous n’avions jamais campé avant de nous y mettre pour un séjour dans l’ouest américain. Nous sommes devenus campeur de par nos voyages aux Etats-Unis. Et nous ne le regrettons pas. Nous avons depuis eu l’occasion de camper en dehors des Etats-Unis, et il faut reconnaître que camper aux USA est une expérience unique et une merveilleuse façon de découvrir ces immenses espaces. Voici les clés d’une logistique minimale mais confortable pour bien profiter d’un séjour itinérant aux Etats-Unis.

Matériel de camping USA : La tente

Nous conseillons plutôt les tentes de type dôme, plus faciles à transporter et plus spacieuse (possibilité de se tenir debout à l’intérieur de la tente, et espace plus agréable en cas de pluie).

Nous déconseillons les tentes pop-ups (qui se montent “en quelques secondes”) et ce pour plusieurs raisons : généralement le double toit est intégré, et on ne peut donc pas le retirer quand il fait très chaud (et qu’il n’y a pas de risque de pluie) pour avoir une aération maximale. Mais surtout, ces tentes sont très volumineuses une fois repliées et plus lourdes également. Impossible de les glisser dans un sac ou une valise : il faudra en faire un bagage à part dans l’avion et faire très attention aux tailles autorisées de bagage sous risque d’avoir des frais important non prévus. Le gain de temps prétendu au montage n’est d’ailleurs pas aussi évident qu’on pourrait le penser.

A titre d’exemple, notre tente est depuis plusieurs années une Coleman Evanston Screened Tent achetée aux Etats-Unis :

Avec le double toit :

Sans le double toit :

Elle existe en version 4, 6 et 8 personnes.

Quand vous choisissez un modèle, pensez à bien vérifier le volume de la tente une fois pliée ainsi que son poids (notamment pour l’avion).

L’aération est également un critère très important, pour les régions chaudes, notamment pour les voyages en été avec camping dans l’ouest américain.

Si vous achetez votre tente en France (ce qui est souvent plus pratique que sur place), vous vous trouverez une large gamme de produits de qualité chez Décathlon. Voici les modèles qui nous semblent les plus adaptées pour un séjour itinérant aux Etats-Unis :

En complémente, les deux éventuels accessoires utiles dans une tente sont un maillet pour planter les sardines (c’est parfois assez difficile, et ne forcez pas sous peine de les tordre), et une mini balayette pour évacuer le sable et autres petits morceaux de bois avant de replier la tente.

Nos Astuces Camping : S’il fait chaud aérez bien votre tente avant de vous coucher. S’il fait très chaud, un petit vaporisateur d’eau (pour les plantes par exemple) est une arme très efficace pour faire tomber la température du corps avant de s’endormir, par évaporation (très utile dans les balades sous le soleil également).

Matériel de camping USA : Le couchage

Vous aurez besoin d’un matelas et d’un sac de couchage par personne.

Pour le matelas, vous pouvez prendre un simple matelas mousse. Ex : http://www.decathlon.fr/forclaz-m100-id_5591048.html

ou encore un peu plus épais : http://www.decathlon.fr/forclaz-m200-id_8330385.html

Ou un matelas auto-gonflant, plus confortable, mais plus cher et nettement plus lourd. Ex : http://www.decathlon.fr/matelas-a300-id_8172440.html

Le matelas à une double fonction : le confort évidemment, mais également l’isolation par rapport au sol. Dans les régions froides, le froid vient surtout du sol dont l’inertie thermique est très importante : si l’air ambiant dans la tente finira par se réchauffer par la chaleur que vous dégagez, le sol froid restera froid.

Nos astuces Camping : pour augmenter votre confort, vous pouvez choisir de doubler votre matelas de camping par un surmatelas en mousse à mémoire de forme que vous achèterez sur place au Walmart par exemple, et que vous jetterez en fin de voyage.  Croyez nous sur parole : c’est incroyablement efficace et permet de passer d’excellente nuit en camping, pour un coût qui reste très raisonnable. Ex : http://www.walmart.com/ip/Beautyrest-Bed-Bug-Resistant-Memory-Foam-Topper/19589823

Vous pouvez en prendre un grand et aisément le découper en plusieurs matelas individuel. Attention cependant à l’encombrement dans la voiture et prévoyez des petites sangles pour les rouler et les compacter pour le transport.

Nos astuces Camping : dans le même état d’esprit, l’achat d’un coussin d’entrée de gamme à 2 ou 3$ au Walmart permet également d’améliorer considérablement votre confort pour pas cher.

Pour le sac de couchage, plusieurs paramètres sont à prendre en compte :

  • le volume une fois plié (ça finit par prendre beaucoup de place dans les bagages)
  • le poids (pour les mêmes raisons)
  • la capacité d’isolation, généralement évoquée par une température de confort et une température limite.

Voici un  sac de couchage compact (3L plié), léger (700g) et indiqué comme confortable pour une température extérieure la nuit de 15 degrés, et utilisable jusqu’à 11 degrés  : http://www.decathlon.fr/sac-de-couchage-rando-15light-id_8242014.html.

Ces zones de températures sont évidemment grandement fluctuantes selon les personnes, mais l’indication est plutôt conservatrice. Nous n’hésiterions pas à passer une nuit à 5 degrés dans le sac de couchage donné en exemple ci-dessus.

Pour optimiser le confort dans un sac de couchage par nuit froide, il faut éviter à tout prix d’emmener de l’humidité dans son sac (chaussettes un peu humide par exemple). Ensuite, il y a deux écoles qui s’affrontent depuis la nuit des temps chez les campeurs et randonneurs, aussi nous vous donnons notre avis personnel : dormez le moins couvert possible dans votre sac de couchage. Le principe du sac de couchage est d’être une poche isolante que VOUS allez réchauffer avec votre chaleur corporelle : le sac de couchage et vos vêtements ne vous chauffent pas. Vous produisez de la chaleur qu’il faut à tout prix garder à l’intérieur du sac MAIS il faut que les parties chaudes de votre corps, principalement le buste, communiquent leur chaleur aux parties froides du corps, notamment les jambes et le pieds. Si vous mettez 4 épaisseurs de vêtements, vous conserverez la chaleur près du buste et empêcherez cette chaleur de remplir tout le sac de couchage. Enfin s’il fait froid, veillez à garder votre sac le plus étanche possible au niveau de la tête : c’est par là qu’entrera l’air froid et que partira la chaleur.

Certains sacs sont également vendus en version Droite ou Gauche pour permettre des les jumeler en un grand sac de couchage pour 2 : c’est un bon moyen, dans cette même logique de partager la chaleur.

Si vous avez peur d’avoir froid certaines nuits, achetez par précaution quelques couvertures de survie : c’est très léger, ne prend aucune place dans les valises, coûte très peu cher (autour de 3-8 € selon les modèles) et est TRES efficace (nous avons passé des nuits à 4 degrés dans les montagnes du Colorado avec seulement un drap de coton  et une couverture de survie, sans souffrir du froid). Attention cependant à bien l’utiliser : mettez la partie métallisée vers vous et la partie colorée vers l’extérieur ! Par ex chez Décathlon : http://www.decathlon.fr/couverture-survie-id_8306013.html

Vous l’aurez compris, les précautions à prendre dépendent beaucoup du climat et notamment de la température. Vérifiez bien avant de partir les températures moyennes minimales (qui correspondent à la nuit) des zones où vous êtes sensés devoir camper. Vous pouvez faire une recherche sur le site Weather.com, en entrant le nom de la ville, puis en choisissant Monthly dans le sous menu de gauche puis Averages sous le tableau de températures (attention de bien basculer de English à Metric pour avoir les températures en degrés celcius).

Dans toutes les régions d’altitude, même si les journées sont chaudes, les nuits peuvent être fraîches voire froides. Ne vous laissez pas abuser par la chaleur ressentie dans la journée.  

Matériel de camping USA : L’éclairage

Là aussi nous conseillons de rester simple et efficace. Idéalement : un seul type de lampe pour tous les usages, 1 seul type de piles. Notre conseil, prenez une ou plusieurs lampes de poche puissantes alimentées par une simple pile AA (LR6) comme celle-ci, vendue moins de 10€ mais très puissante :

Q5 400LM SA3 7w LED CREE

Moins de 7€ sur Amazon : http://amzn.to/2nJ953O

Vous trouverez aussi des packs de plusieurs lampes à prix très très intéressants (3€ pièce) : http://amzn.to/2nrUuYt

Matériel de camping USA : Le feu et la cuisine

Tous les emplacements de campings aux Etats-Unis bénéficient soit d’un emplacement pour le feu (fireplace) soit d’un barbecue (moins fréquent). Attention, iI est néanmoins possible que par temps très sec l’été, le feu soit interdit dans certaines régions. Renseignez-vous bien à l’entrée du camping.

Dans ce cas, vous pourriez avoir besoin d’un réchaud à gaz que vous achèteriez sur place : les cartouches de gaz étant incompatibles avec les modèles européens, inutile d’amener votre réchaud français aux Etats-Unis.

Un modèle tout simple de ce type est généralement suffisant : http://www.walmart.com/ip/Coleman-One-Burner-Propane-Stove/20369794 . Mais la plupart du temps, on s’en passe aisément, en profitant du feu de bois.

Pour cuisiner sur un feu de bois, on a généralement besoin de trois choses seulement :

1/ un stock pot : http://www.walmart.com/ip/Granite-Wear-12-Qt-Stock-Pot-with-Lid/17193283 (tailles variable selon votre nombre)

2/ alternativement ou en complément, un percolator type : http://www.walmart.com/ip/Ozark-Trail-8-Cup-Coffee-Percolator-Blue/19212158 (on peut très bien y faire du riz ou des pâtes pour 2-4 personnes)

3 / du papier d’aluminium

Nos astuces Camping : Notez que les couvercles des stocks pots et percolators sont indispensables pour éviter d’avoir plein de cendres dans votre nourriture. Si vous n’êtes pas trop nombreux, vous pouvez facilement faire des pâtes directement dans le percolator : vous risquez moins de renverser et il y a une passoire intégrée dans le bec verseur qui vous permettra de passer l’eau facilement.

Attention : la puissance d’un feu de camp n’a rien a voir avec votre cuisinière habituel : l’eau même en grande quantité boue vite et très fort.

Le papier d’aluminium est utile pour faire cuire des saucisses sur quelques braises.  

Les boîtes de conserves pourront être réchauffées directement en bordure du feu (après les avoir partiellement ouvertes pour éviter qu’elles éclatent sous la pression), ou au bain marie dans le stock pot ou le percolator.

Nos astuces Camping : pour nettoyer votre stock pot ou votre percolateur (qui noircissent vite avec le feu), une feuille de papier d’aluminium froissée en boule est très efficace.

Pour la table : « Assiettes » et couverts de camping

Un grand bol en plastique par personne qui servira d’assiette (on en trouve pour 3 fois rien au walmart, type http://www.walmart.com/ip/Plastic-Bowl-4pk/34702377 à 1$ les 4), un petit verre en plastique, une spork (contraction de spoon et fork; très utile en remplacement de la fourchette et de la cuillère) et un ou deux bons couteaux sont généralement suffisants (attention à bien mettre les couteaux dans vos valises en soute et non cabine…). Ce matériel vous servira bien évidemment également pour les pique-nique lors des randonnées.

une “spork”

On trouve des sporks chez Decathlon notamment : http://www.decathlon.fr/spork-id_8272456.html , mais également sur Amazon : http://amzn.to/2eW0ovI

Glaciaire et glaçons

Il est évidemment indispensable d’acheter une glacière (cooler). On en trouve à partir de 15 ou 20$ au Walmart. Par ex : http://www.walmart.com/ip/Igloo-48-Quart-Breeze-Ice-Chest/23735484?findingMethod=rr

Vous pouvez acheter des sacs de glaçons ou des blocs de glaçon dans tous les supermarchés ou stations services (les blocs sont plus efficaces). Sinon, vous trouverez des machines à glaçon en libre service dans tous vos hôtels : on est pas forcément sensé s’en servir pour remplir des glacières de 100l, mais si vous le faites discrètement et avec parcimonie, il n’y a pas de problème.

Nos astuces : Si vous avez des frigos avec mini freezer dans votre chambre d’hôtel, récupérez des petites bouteilles d’eau, remplissez les au robinet (pas trop), et mettez les à congeler. Vous aurez le lendemain matin de gros glaçons compacts et qui n’inonderont pas votre glacière en fondant.

Les règles les plus importantes avec une glacière sont : jamais au soleil et surtout, ouverte le moins longtemps et le moins souvent possible. Essayez également de conserver votre glaciaire pleine plutôt que vide.

Comment stocker le matériel et la nourriture ?

Pour gérer toute cette logistique, il est vraiment important d’être organisé. Nous avons avec l’expérience trouvé que la manière la plus pratique de gérer tout votre petit matériel de camping et surtout vos courses,  est d’acheter au Walmart une ou plusieurs boîtes en plastique du type suivant :

On peut se les procurer pour 4-5$ environ et cela permet vraiment de ne pas disperser son matériel et sa nourriture. On déballe et on remballe ainsi beaucoup plus facilement.

Où acheter sur place ?

On trouve beaucoup de choses au Walmart. Dans l’Ouest Américain, profitez bien des grandes surfaces que vous trouverez dans votre ville d’arrivée, car une fois sur les routes, le choix sera considérablement moins large. Faites bien toutes vos courses de nourriture au maximum à l’avance dans ces grandes surfaces bien achalandées.

Pour le matériel de camping, dans certains villes vous pourrez trouver des grandes surfaces dédiées, notamment des Bass Pro Shop et des Cabelas. Les prix sont plus élevés mais le choix bien plus large. Ces magasins sont tellement impressionnants que vous pouvez faire le détour pour jeter un œil même si vous n’avez rien à y acheter.

Ces trois chaînes de magasins proposent en outre d’acheter en ligne, et de faire livrer dans un magasin sur place. C’est une option extrêmement intéressante pour les touristes étrangers. Vous passez ainsi votre commande avant votre départ, et récupérer vos achats une fois sur place (et disposez d’un catalogue encore plus large que ce qui est proposé en magasin). Attention cependant de bien vérifier le délais de livraison et le délais de rétention des produits au magasin une fois livrés : si vous commandez trop tard, les produits risquent d’arriver après votre passage dans la ville du magasin de livraison choisi. Si vous commandez trop tôt, les produits pourraient être renvoyés si vous ne pouvez pas les récupérer assez vite (par exemple au Walmart les produits sont conservés 14 jours après réception avant retour à l’entrepôt)..

 

Quelques achats nourritures bien pratique

 

Marshmallow à faire fondre au coin du feu sur des bâtons (à confectionner sur place 😉 ).

Jiffy pop : des pop corns à faire au-dessus du feu

(oui, il est expressément marqué sur l’emballage de ne pas le faire au-dessus d’une flamme vive mais exclusivement sur une plaque électrique, mais ça marche très bien)

Lait en brique UHT

Cela peut sembler stupide, mais en fait le lait « normal » est vendu au rayon frais aux Etats-Unis, ce qui n’est pas très pratique en road trip, car il doit être toujours maintenu au frais. On peut néanmoins trouver du lait en brique uht (comme chez nous) en cherchant bien dans les supermarchés, sous la marque Parmalat. Il n’est pas rangé dans le rayon lait (qui est au rayon frais), aussi il faut un peu chercher, ou imprimer une photo et demander.

Beef Franks : Saucisses à Hot Dog

Aux Etats-Unis, on fait des hot dogs avec des saucisses de boeuf, et non de porc, autrement appelées Beef Franks. C’est très bon, et c’est aussi une des choses les plus faciles à faire et à manger. A faire griller sur une feuille de papier d’alu avec un peu de graisse, ou directement à la flamme au bout d’un bâton, et pas dans l’eau bouillante. Pensez à acheter des hot dogs buns, des petits pains à hot dog et de la moutarde américaine (la marque French est la plus connue). Vous pourrez également y ajouter des petits dés d’oignons rouges crus.

Sinon, préférez pour la charcuterie (jambon notamment) et le fromage (en tranche pour les sandwichs), les stands de vente à la découpe : ce n’est pas beaucoup plus cher que sous blister. Vous pourrez acheter exactement la quantité désirée. Vous pourrez également goûter beaucoup plus de choses différentes (2 tranches de ci, 3 tranches de ça) et ce n’est que là que vous trouverez du jambon qui ressemble à notre Jambon de Paris. Pour changer, n’hésitez pas à essayer d’autres spécialités, comme du Pastrami. 

Bien choisir sa voiture pour camper

Enfin dernier point mais non le moindre, n’oubliez pas de prendre une catégorie de voiture assez spacieuse si vous campez aux Etats-Unis. Ainsi conseillons-nous pour les familles de 2-3 personnes de prendre au moins un véhicule type Ford Escape (SUV d’entrée de gamme) et pour les familles de 4-6 personnes, un monospace type Chrysler Town & Country.

Alterner camping et hôtels

Un bon conseil également si l’on choisi de camper dans un séjour itinérant aux Etats-Unis, c’est d’alterner régulièrement entre le camping et l’hôtel. En effet, si nous apprécions énormément le côté nature (voir rustique) des campings aux Etats-Unis, nous apprécions d’autant ces nuits de camping que nous avons également quelques nuits d’hôtels nous apportant un peu de confort (literie, électricité pour recharger les différents appareils et piscine). Selon la durée de votre séjour, essayer de faire entre 50% et 70% de vos nuits en camping, et le reste en hôtel. Privilégier l’hôtel pour les grandes villes évidemment, les zones désertiques trop chaudes (Las Vegas par exemple) et les étapes où l’hôtel est pas cher (autant camper dans les étapes chères en hôtel). Pour ces nuits d’hôtels qui compléteront votre périple aux Etats-Unis, nous avons compilé la liste des hôtels que nous avons le plus souvent conseillés cette année dans un article dédié. Accédez ici à la liste des hôtels que nous avons le plus conseillés cette année.

N’oubliez pas que nous restons au service de nos lecteurs pour les aider gratuitement à la recherche de leurs hôtels. N’hésitez pas à nous contacter au 01 84 16 33 96 ou par mail à contact@voyager-aux-etats-unis.com

Aide gratuite à la recherche d’hôtel par les auteurs du blog

Besoin d’aide dans la recherche des hôtels de votre séjour ? Bénéficiez gratuitement de notre expérience pour trouver les bons hôtels. Nous effectuons gratuitement pour vous la recherche conformément à vos exigences et dans votre budget. Contactez nous.

Le Camping aux USA en quelques photos

Voici enfin quelques photos de campings aux Etats-Unis où nous avons séjourné, afin de vous montrer les lieux extraordinaire où l’on peut planter sa tente, mais aussi vous donner un aperçu de l’ambiance super sympa le soir au coin du feu : (cliquez sur les photos pour les agrandir)

P1000676.JPG 051-P1000673.JPG P1010483.JPG 027-P1180198.JPG 01-P1000199.JPG P1000201.JPG 53-P1010986.JPG P1010061.JPG P1090443.JPG P1090461.JPG P1010263.JPG P1010265.JPG DSC03640.JPG P1010761.JPG DSC05400.JPG DSC05406.JPG DSC05659.JPG P1010738.JPG P1030628.JPG P1030987.JPG P1050589.JPG P1050607.JPG P1060089.JPG P1070146.JPG P1070148.JPG P1090824.JPG P1160170.JPG P1160178.JPG P1160327.JPG P1160804.JPG P1160808.JPG

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *