Visiter Downtown Los Angeles à pied – Circuit de découverte pédestre de Downtown LA

Downtown Los Angeles (ou DTLA), le centre ville historique de Los Angeles, est le secret le mieux gardé de toute la Californie, et l’un des quartiers les moins visités par les touristes qui se pressent à Los Angeles entre Hollywood et les plages du Pacifique. Et pourtant, Downtown LA est de loin le quartier le plus intéressant de Los Angeles, la chose incontournable à faire sur la cité des anges, et pour tout dire, le plus beau centre ville urbain des Etats-Unis à l’ouest de Chicago … Nous vous invitons à nous suivre dans une découverte de ce quartier, des gratte-ciels étincelant du Financial District jusqu’aux vieilles rues du Los Angeles hispanique des origines, en passant par les immeubles et cinémas art déco de Broadway, de la grande époque du Downtown des années 30-40 …

Circuit Downtown Los Angeles

 

Nous faisons partir ce circuit de Pershing Square, mais le circuit étant une boucle, vous pourriez le démarrer où vous le souhaitez sur le parcours. Il y a un immense parking souterrain sous le Pershing Square, qui est une bonne option de parking à Downtown LA (7$ le week end, 10$ en semaine si vous arrivez avant 11h, 16$ au delà).

Pershing Square est le plus grand espace non construit de Downtown LA après le parc du City Hall. Etendu sur un bloc entier, le parc est découpé en plusieurs espaces distincts, avec une fontaine, des oeuvres d’art, des pelouses, une scène de concert, et l’hivers, une petite patinoire. L’espace permet d’avoir de très belles perspectives sur les immeubles environnant, mélange de superbes buildings du début du siècle dernier, et de tours de verre modernes qui les surplombent.

Puis prenez la 5th Street en direction de l’ouest. A l’angle de Grand Avenue, sur votre gauche, le Biltmore Hotel, et la Biltmore Tower. Plus grand hôtel de Los Angeles à sa construction avec 1500 chambres, le très luxueux Los Angeles Biltmore accueillait les visiteurs les plus riches et les plus célèbres. Ses immenses salles de réception furent utilisées pour les cérémonies des Oscars pendant de longues années. Aujourd’hui, l’hôtel a perdu de sa splendeur, même si les parties communes et notamment le lobby témoignent encore du faste d’antan.

A l’angle de la 5ème et de Grand Avenue, une tour accueille des appartements de luxe, en lieu et place de l’ancien théâtre qui fut fermé en 1967.

Dans l’angle opposé du croisement, le Southern California Edison Building, chef d’oeuvre d’art déco du début des années 30, avec son porche octogonal et ses bas-reliefs. Juste derrière, une immense tour, la US Bank Tower est le deuxième plus grand building de Los Angeles. Construit sur une zone hautement sismique, il est sensé résister à un tremblement de terre de magnitude 8.3. Haut de 73 étage, il accueille au sommet le OUE Space, un observatoire payant (et cher) permettant de voir Los Angeles d’en haut, et connu pour son étonnant (et toujours payant) toboggans en plexiglas permettant de relier le 69ème étage depuis le 70ème, par l’extérieur du Building. Les parois entièrement transparentes font 2.5cm d’épaisseurs. Amusant et étonnant, mais les prix sont vraiment trop déraisonnable pour une descente en toboggan de 4 secondes à peine. A noter un peu plus haut sur Grande Avenue, un bas relief / mural sur le thème des télécommunications et conçu dans les années 60 avec des matériaux de récupération de télécom.

Continuez sur 5th street : le bâtiment sur votre gauche, dominé par un dôme pyramidal, est la bibliothèque publique de Los Angeles (Los Angeles Public Library). Avancez jusqu’à son entrée, en face des escaliers qui grimpent entre les buildings sur votre droite. Pénétrez dans cette incroyable bibliothèque publique et retrouvez le dôme, mais vu de l’intérieur. Le décor est tout simplement somptueux. Pénétrez alors dans le Children Department qui donne sous le dôme, et admirez les plafonds, et les magnifiques fresques peintes sur les murs (évidemment, le silence est de rigueur). L’atmosphère est vraiment propice à la lecture et incroyablement reposante.

Ressortez de la bibliothèque, et traversez la rue pour prendre ces magnifiques escaliers qui montent au milieu des gratte-ciels, les Bunker Hills Steps.

En haut des escaliers, prenez tout de suite à gauche un autre escalier qui descend jusqu’à un goulet permettant de passer entre deux immeuble jusqu’à une passerelle enjambant la South Flower St. De l’autre côté de cette passerelle se trouve le Westin Bonaventure, un hôtel à l’architecture étonnante formé par 5 cylindres  de verres et d’acier. Ce bâtiment de 112 mètres de haut et 35 étages est le plus grand hôtel de Los Angeles avec 1350 chambres. Bâti au milieu des années 70, c’est un grand classique de l’architecture postmoderne qui fut utilisé très tôt par Hollywood comme décor de cités futuristes comme dans la série kitch des années 70, Buck Rogers, ou plus récemment dans Dark Knight Rises, le deuxième opus de Batman de Christopher Nolan (Batman pris en tenaille au pieds de l’hôtel s’échappe avec son Batpod, sa moto iconiques).

Buck Rogers

Le bâtiment est ainsi apparu dans de très nombreux films et clips vidéo, autant pour son extérieur que pour son architecture intérieure. Tom Cruise s’est balancé au bout d’un cable devant le bâtiment dans Mission Impossible et Clint Eastwood a balancé un bad guys depuis le dernier étage pour s’écraser en bas des tours dans In the line of fire. Des poursuites innombrables ont eu lieu dans ses ascenseurs de verre (qui partent du Lobby à l’intérieur de l’hôtel avant de sortir pour monter jusqu’au sommet des tours en longeant la façade). La palme de la plus étonnante de ces poursuites en ascenseur revient sans nul doute à True Lies où Arnold Schwarzenegger poursuit un terroriste qui est entré en moto dans l’un des ascenseurs, en prenant un second ascenseur … à cheval.

True Lies

Traversez la passerelle et pénétrez dans le Lobby de l’hôtel à l’architecture si particulière. Elle sera également utilisé dans de très nombreux long métrage, comme dernièrement dans Interstellar de Christopher Nolan. Dans ce film, le Lobby sert de décor à une station de recherche secrète de la NASA enterrée dans le désert, au milieu de laquelle se trouve une fusée.

Interstellar

Descendez dans l’Atrium, puis remontez par un des ascenseurs de verre de quelques étages jusqu’au 6ème étage pour prendre le Skybridge qui vous fera de nouveau traverser Flower St jusqu’au YMCA que vous longerez par la gauche. Traversez la 4th St au niveau de Hope St. Retournez vous : vous devriez voir à nouveau la US Bank Tower, mais de l’autre côté : regardez bien en haut à gauche, vous devriez apercevoir le toboggans de verre.

 

Traversez le Bank of America Park avec ses fontaines. Au pieds de la tour, le Bank of America Financial Center, on trouve souvent des food trucks ou des stands de nourriture à l’heure du déjeuner. Passez sous la sculpture métallique rouge d’Alexander Calder, traversez Hope St, et rentrez dans The Court, l’Atrium du Wells Fargo Center. Ressortez de l’autre côté : sur votre gauche, une allée piétonne longeant l’un des deux grattes-ciel du Wells Fargo Center permet de rejoindre le Wells Fargo History Museum, un petit musée gratuit qui retrace l’histoire de cette ancienne société de diligence qui deviendra l’un des plus grandes banques américaine.

 

Traversez Grand Avneue pour déboucher sur une autre place piétonnière qui domine Olive Street. Ici, un funiculaire historique, l’Angels Flight relie pour 1$ Hill Street en contrebas.

 

Continuez plutôt vers le nord, pour rejoindre le MOCA, le Musée d’art contemporain de Los Angeles. L’entrée du musée est sous l’esplanade. Vous trouverez également en contrebas un restaurant Lemonade qui sert d’excellentes variantes de lemonade (celle à l’orange sanguine est plus que bonne), mais aussi des plats et salades variés en mode salad bar, pour un prix correct.

 

Lemonade MOCA
Fast food de cuisine califonienne de saison. Nombreux plats en mode salad bar. Et des lemonades “exotiques” sans cesse renouvelées. Pour changer des burgers et des tacos.

adresse : 250 S Grand Avenue

horaires : tous les jours à partir de 11h

Site : http://www.lemonadela.com/locations/los-angeles/moca

Avis et photos : http://www.yelp.com/biz/lemonade-los-angeles-4

Il y a un autre Lemonade plus grand et avec plus de choix au croisement de Flower St et de la 5th St (cf plan)

 

Plutôt que le Musée d’art contemporain de Los Angeles, nous vous conseillons The Broad qui lui fait face une centaine de mètre plus haut sur Grand Avenue. Ce musée gratuit d’art contemporain très sympa propose dans un écrin architectural original et sobre, de visiter la collection d’art d’Eli Broad, un milliardaire et philanthrope américain. Les oeuvres proposées sont plus “accessibles” que dans d’autres musées d’art contemporain, très diversifiées, et on retrouve des grands classiques de Jeff Koons ou d’Andy Warhol. Une excellente introduction, pas rébarbative et de surcroît entièrement gratuite. Par contre il est conseillé de réserver des billets d’accès horodaté à l’avance pour espérer pouvoir entrer. La réservation est ouverte le premier du mois, pour le mois suivant (par exemple le 1er mai pour les dates en juin, le 1er juin pour les dates en juillet etc…). Réservation sur : http://ticketing.thebroad.org/

Nous vous conseillons de réserver une créneau environ 1h-1h30 après l’heure de début de votre visite de Downtown Los Angeles (soit à l’ouverture vers 10 ou 11h) ou au contraire en toute fin de parcours/journée.

 

Puis remontez Grand Avenue jusqu’au Walt Disney Concert Hall. Cette incroyable salle de concert ultra moderne héberge le Los Angeles Philarmonic (sauf l’été où l’orchestre joue en extérieur au Hollywood Bowl). Construit grâce à un don initial de 50 millions de $ de Lilian Disney, la veuve de Walt, cette salle de concert inaugurée en 2003 est le 4ème bâtiment du Los Angeles Music Center qui s’étend sur 3 blocks au nord.

 

Contournez le Walt Disney Concert Hall par la gauche afin de l’admirer sous toutes les facettes et de découvrir les petits jardins paysagers qui l’entourent. Puis continuez un block sur Grand Avenue jusqu’au Grand Park qui fait face au City Hall.

 

En chemin, sur votre droite, vous passez devant un tribunal, le Los Angeles County Superior Court, Stanley Mosk Courthouse, intéressante à plus d’un titre. D’abord ce bâtiment nous rappelle que les Etats-Unis sont un pays fédéral, et que la justice y est avant tout locale, par comté et par Etat, même s’il existe des courts de justice fédérales pour des délits particuliers (et une police fédérale, le FBI, pour traquer ces mêmes délits). Ensuite, parce que c’est le plus grand palais de justice des Etats-Unis, ce bâtiment abritant pas moins de 100 salles de tribunal. Ou encore parce que les amateurs de séries télévisées policières centrées sur le travail de la justice et des avocats pourront reconnaître un édifice familier,  notamment ceux qui se rappellent encore de la série Perry Mason dont la majorité des épisodes se déroulaient dans ce tribunal. Enfin, prenez le temps d’inspecter les trois statues qui surplombent la porte d’entrée du tribunal : on y trouve de gauche à droite Moïse et les Tables de la Loi, puis une représentation de la Magna Carta, la charte arrachés par les barons en révolte au roi d’Angleterre, Jean sans terre, et qui est l’une des premières reconnaissances écrites des droits individuels, et notamment de l’habeas corpus, qui empêche l’emprisonnement arbitraire, et enfin à droite, la Déclaration d’Indépendance, le document fondateur des Etats-Unis, mais aussi première proclamation des libertés individuelles modernes, 13 ans avant notre déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789.

 

Descendez toute la longueur du Grand Park jusqu’au City Hall, la Mairie de Los Angeles. En chemin, s’il fait chaud, marquez l’arrêt aux fontaines / sprinklers dans lesquelles vous pouvez vous rafraîchir, et où les enfants peuvent jouer au milieu des jets d’eau. Puis contournez le City Hall par la droite. Si vous êtes en semaine, vous pouvez pénétrer dans le City Hall par l’entrée du public sur Main St, et montez à l’observatoire (gratuit) qui domine Downtown en haut de la tour de la mairie. La vue est très sympa.

 

Puis continuez sur Main St vers le Nord. Après être passé au-dessus de la Highway 101, sur votre droite, le bâtiment en brique que vous voyez le long de Main St est la façade arrière du Pico House, un immeuble historique construit en 1870, originellement un hôtel très populaire à la fin du XIXème siècle mais dont le prestige s’évanouit quand le coeur de Los Angeles migra plus au sud au début du XXème siècle. Vous en verrez la façade avant dans quelques instants. Mais peut-être que cette façade arrière de brique vous dit vaguement quelque chose. Si vous avez déjà regardé la série télévisée The Mentalist, alors vous reconnaîtrez dans cette façade le quartier général du CBI, le California Bureau of Investigation pour lequel est sensé travailler Patrick Jane, le héro de la série. Vous me direz que ce bâtiment est sensé être dans la série à Sacramento. Mais si la majorité des séries américaines se passent ailleurs qu’à Los Angeles, leur grande majorité sont tournées … à Los Angeles, et tout bâtiment de LA est un décor potentiel pour un film ou une série.

 

Continuez sur Main Street jusqu’à Los Angeles Plaza. Vous êtes désormais sur la place centrale del Pueblo de Los Angeles, le village espagnol qui a donné naissance à la ville moderne de Los Angeles. C’est la plus vieille partie de la ville, où l’influence hispanique est restée la plus vivace. Derrière vous, le Pico House, le grand hôtel du vieux Los Angeles. Sur votre gauche, une église catholique, La Iglesia de Nuestra Señora la Reina de los Ángeles, fondée en 1814, sur l’emplacement de l’ancienne Mission à l’origine de la ville (et qui datait de 1784). N’hésitez pas à rentrer, notamment le week-end où la petite cour de l’église est très animée. En face, Olvera Street, la plus vieille rue de Los Angeles, aujourd’hui piétonne. C’est une rue très touristique mais aussi un point central pour la population hispanique de la ville. On y trouve les plus vieux bâtiments de Los Angeles, et notamment la Avila Adobe, la plus vieille maison encore debout de Los Angele, qu’on peut visiter gratuitement (en réalité elle a été partiellement reconstruite après un violent tremblement de terre dans les années 70).

 

Une fois en bas de Olvera Street, si vous avez faim, vous pouvez poursuivre sur Alameda St sur 2 blocks, jusqu’au restaurant Philippe The Original, une véritable institution de Los Angeles. Ouvert en 1908, cette cafétéria typique fonctionne encore aujourd’hui comme il y a un siècle. La nourriture est commandée au comptoir. L’ambiance est super locale. Les prix sont plus que corrects. Un must. Prendre un “beef dip” et indiquez que vous le souhaitez “wet”, c’est à dire entièrement immergée dans le jus de viande pour qu’il soit bien imbibé, plus une lemonade (80 cents le verre), et laissez vous tenter par quelques “side dishes”. C’est vraiment quelque chose à faire à LA.

 

Philippe The Original
Restaurant de cuisine américaine, typique et sympa. Parfait pour prendre un breakfast américain, ou un de leurs fameux French Dipped Sandwichs, intégralement immergés dans le jus de cuisson de la viande, juste avant d’être servis.

adresse : 1001 North Alameda Street

Los Angeles, CA 90012, United States

avis et photos : http://www.yelp.com/biz/philippe-the-original-los-angeles

horaires : tous les jours de 6h à 22h

menus :

petit déj : http://www.philippes.com/breakfast/

sandwich : http://www.philippes.com/sandwiches/

 

Si vous souhaitez poussez jusqu’au Chinatown de Los Angeles, remontez Ord St vers l’ouest et prenez à droite sur North Broadway. Attention c’est un détour de 2 km supplémentaire quand même. En chemin, deux autres adresses culinaires sur Ord St :

 

The Little Jewel of New Orleans
pour manger des Poboy’s (sandwich typique de la Louisiane au poisson frit ou aux crevettes frites) à partir de 12$ et des beignets, ils ont également une partie supérette avec produits cajun.

horaires : du lundi au jeudi de 9h30 à 21h, vendredi de 9h30 à 22h, samedi de 10h30 à 22h, dimanche de 10h30 à 21h

Adresse : 207 Ord St, Los Angeles, CA 90012

avis et photos : https://www.yelp.com/biz/little-jewel-of-new-orleans-los-angeles-2

 

Wings’n Fish
Pour manger du poulet mais aussi et surtout goûter leurs fish tacos à 2.5$.

horaires : lundi au mercredi de 10h à 21h, fermé le jeudi, vendredi de 10h à 21h, samedi et dimanche de 11h à 21h

Adresse : 304 Ord St, Los Angeles, CA 90012

avis et photos : https://www.yelp.com/biz/wings-n-fish-los-angeles-3

 

N’hésitez pas à prendre à emporter et à partager pour goûter plusieurs choses.

 

Le Old Chinatown de Los Angeles n’est pas très grand et n’a pas grand chose à voir avec celui de New York ou Los Angeles, mais on y a tourné de nombreux films. De L’Arme Fatale 4 à Rush Hour, s’il y a une filière de mafia chinoise à démanteler, c’est toujours au coeur de Chinatown qu’aura lieu la poursuite.

 

Vous y trouverez le Chinatown Lucky Wishing Well, un puit au souhait qui date de 1938 dans lequel vous pourrez tenter votre chance en lançant des pièces dans une dizaines de cibles amenant au choix : bonheur, sagesse, beauté ou succès en affaire. Également au coeur du Old Chinatown, la statue de Bruce Lee, toujours en attente d’un piédestal, est devenue un lieu incontournable pour une photo souvenir posée. Bruce Lee n’est pas né à Los Angeles, mais dans le Chinatown de San Francisco. Mais il a commencé à devenir célèbre en tournant la série Green Hornet à Los Angeles, avant d’accéder au statut de star incontestée du cinéma d’art martiaux à Hong Kong.

 

Après votre sandwich au Philippe The Original et/ou votre détour par Chinatown, revenez sur Los angeles Plaza et faites un petit détour à l’est de la Plaza pour explorer Union Station, la gare ferroviaire de Los Angeles, inaugurée en 1939 et dont l’architecture est inspirée des Missions espagnoles. L’intérieur est très soigné, notamment la salle d’attente aux confortables fauteuils (réservés aux passagers Amtrack), et l’ancienne salle de restaurant sur la gauche en entrant. Union Station fut utilisée dans de nombreux films, et notamment servie de décor au commissariat de police dans Blade Runner de Ridley Scott.

 

Blade Runner

 

A noter s’il fait chaud le magasin de glace Ben&Jerry. Puis retraversez l’autoroute cette fois sur North Los Angeles St, puis prenez à droite sur la 1st St pour passer devant l’immeuble du LAPD, le Los Angeles Police Department. Prenez à gauche sur Spring St devant l’immeuble du Los Angeles Times dont vous pouvez aller admirer le hall typique avec son globe terrestre géant.

 

Puis descendez Spring Street. A l’angle de la 2nd St, regardez à votre droite : deux blocks plus loin, la 2nd St disparaît sous la colline en passant par un tunnel éminemment célèbre, le Second Street Tunnel. Creusé sous Bunker Hill, la colline aux gratte-ciels étincelant que vous avez visitez plus, ce tunnel est apparu dans un nombre incalculable de films et de publicités. Percé sur un peu moins de 500m entre 1916 et 1924, il est entièrement tapissé de carreaux blancs qui reflètent superbement la lumière. C’est pour cela qu’il est particulièrement prisé des réalisateurs d’Hollywood, comme des publicitaires (plusieurs centaines de publicité pour des voitures ont été tournées dans ce tunnel). Le tunnel apparaît notamment dans Blade Runner, Terminator ou encore Kill Bill.

 

Poursuivre sur Spring Street jusqu’à l’angle de la 3rd Street et tournez à droite. Sur votre droite, une immense fresque murale représentant Anthony Quinn, le premier acteur d’origine mexicaine à avoir percé à Hollywood. En face, sur votre gauche, le Bradbury Building, magnifique immeuble de 1893. N’hésitez pas à entrer à l’intérieur du Lobby admirer cette incroyable architecture. L’immeuble fut utilisé dans de nombreux films, notamment Blade Runner, pour son côté rétro-futuriste. C’est ici qu’habite J. F. Sebastian, l’un des concepteurs des Replicants, et c’est sur le toit de l’immeuble que s’achève le film après le dernier affrontement entre Harrison Ford et le réplicant Batty.

 

Vous débouchez maintenant sur Broadway. En face du Bradbury Building, sur Broadway, le Grand Central Market, marché couvert de Los Angeles, aux nombreux stands de nourriture varié, dont le fameux Egg Slut et ses egg sandwichs réputés. Vous pouvez vous y arrêter pour un casse croûte, le choix est vaste.

 

A droite du Grand Central Market, le Million Dollar Theatre, un des tout premiers “movie palace” construits aux Etats-Unis.

 

Grand Central Market
marché couvert avec de nombreux stands de nourriture (beaucoup de mexicain, et de seafood). Vous pourrez également goûter des pupusas (sorte de crêpe/gallette fournie du salvadore) pas chers (accompagné de banane plantain frite) au Sarita’s Pupuseria (avis et photos : http://www.yelp.com/biz/saritas-pupuseria-los-angeles) ou des tacos de viande à las Morelianas (http://www.yelp.com/biz/las-morelianas-los-angeles) ou à Tacos Tumbras a tomas (avis et photos : http://www.yelp.com/biz/tacos-tumbras-a-tomas-los-angeles), voir chinois au China Café (http://www.yelp.com/biz/china-cafe-at-grand-central-market-los-angeles)

Adresse : 17 S Broadway

Los Angeles, CA 90013

 

Eggslut
Pour manger au comptoir des sandwichs avec des oeufs. Attention, ce stand est particulièrement couru et la queue peut-être assez longue.

Site web : http://eggslut.com/

ouvert tous les jours de 8h à 16h

adresse : 317 S. Broadway

Los Angeles, CA 90013

Se trouve à la sortie/entrée sur Broadway du Grand Central market.

avis et photos : http://www.yelp.com/biz/eggslut-los-angeles-2

adresse : 317 S Broadway

Los Angeles, CA 90013

avis et photos : http://www.yelp.com/biz/grand-central-market-los-angeles

 

Poursuivez sur Broadway vers le sud. Vous traversez maintenant un quartier étrange, où des immeubles et théâtres incroyables mais longtemps tombés en désuétude si ce n’est en ruine, cohabitent avec des petites boutiques hispaniques très populaires. On devine aisément combien cette artère a pu être le coeur culturel de Los Angeles, avant de perdre son aura quand le pouvoir a progressivement migré vers Hollywood.

 

Au niveau de la 5th Street, faites un petit détour en prenant à gauche, puis à droite sur Spring St. La 5th Street accueille tous les dimanches de 9h à 14h le Historic Downtown Farmers Market où l’on peut s’arrêter à de nombreux stands de street food. Vous y trouverez également The Last Bookstore, une librairie absolument magique et gigantesque, la plus grande de Californie, avec un immense rayon disque vinyle, et une mezzanine conçu comme un labyrinthe de livres d’occasion, avec plus de 100 000 livres à 1$. A explorer sans hésiter.

 

Puis, depuis Spring St, revenez sur Broadway en traversant la galerie du Spring Arcade Building qui date de 1924. Vous y trouverez la Gelateria Uli, un glacier artisanal proposant des parfums improbables, et le restaurant mexicain Guisados qui propose des mini tacos  sympathiques à des prix raisonnables.

 

Puis poursuivez de nouveau sur Broadway. Vous passerez devant le Los Angeles Theatre et bien d’autres immeubles et théâtres dont certains ont pu être réhabilités, parfois en magasin (le Rialto transformé en boutique Urban Outfitter par exemple).

 

Un peu avant la 7th St, vous passerez devant la Clifton’s Cafeteria, une étonnante cafeteria tout droit sortie des années 30 (elle a ouvert en 1935), dernière rescapée d’une chaîne de 8 restaurants connus pour leurs décors kitchs et spectaculaires. Récemment entièrement rénovée, c’est un lieu étonnant, d’une autre époque, un fantastique témoignage de ce que fut Broadway à Los Angeles au fait de sa gloire dans les années 30-40. Entrez y faire un tour même si vous n’y mangez pas (c’est plutôt cher et pas forcément excellent).

 

Poursuivez jusqu’à L’Orpheum Theatre. Juste en face, le magnifique Eastern Columbia Building date de 1930, et arbore sur sa façade art déco une incroyable couleur bleu turquoise. Conçu comme immeuble de bureau, il a été converti récemment en appartements de luxe.

 

Bifurquez à droite sur 9th Street puis Hill Street et remontez Hill Street en direction de Pershing Square. Vous aurez bien d’autres exemples de buildings historiques magnifiques sur cet axe qui forme le coeur du quartier des diamantaires de LA. Notamment le Sun Realty Building qui ne manquera pas de vous rappeler le Eastern Columbia Building (ils partagent le même architecte) par sa façade colorée.

 

Au niveau de la 7th St, vous pouvez faire un crochet par St Vincent Court, un petit passage caché avec sa déco sympa.

 

Avant de rejoindre Pershing Square, vous pouvez explorer si vous en avez le temps la 7th Street qui dispose également d’un patrimoine architectural impressionnant, ou pour aller déguster un burger d’exception à The Counter, entre Flower et Hope Street. Les burgers y sont faits sur mesure selon vos indications, parmi un très vaste choix de buns (pains à burger), de viandes, de sauces, et d’ingrédients aussi variés que savoureux. Assurément d’excellents burgers.

 

The Counter
Restaurant de burgers dans une ambiance de Sport Bar. Les burgers ne sont pas donnés mais sont vraiment bons.

Burgers sur mesure où vous choisissez votre viande, votre fromage, votre sauce (la basil pesto est très bonne), et vos ingrédients (toppings) tels que coleslaw, onion confit, crushed peanuts, et avec supplément crispy onion strings, ou fried pickle chips. Pour le pain, le brioche bun et le pretzel bun sont parfaits.

Attention à ne pas empiler trop d’ingrédients différents. Si jamais vous avez peur de vous tromper, inspirez-vous des hamburgers signatures (hamburgers déjà sélectionnés).

Pour info, nous pensons pour notre part, qu’un bon hamburger doit être juteux (n’hésitez pas à mettre pas mal de sauce également dedans), crunchy (il faut du croquant, apporter notamment soit par des pickles, de la salade, des oignons crus ou frits, des cacahuètes, …) et équilibré (pas trop de viande, ni de fromage).

Maintenant que vous avez les clés en main, bonne création et dégustation !

avis et photos : http://www.yelp.com/biz/the-counter-los-angeles-5

adresse : 725 W 7th St, Los Angeles, CA 90017

horaires : du lundi au jeudi de 11h à 23h, vendredi et samedi de 11h à minuit, dimanche de 11h à 22h

menu à télécharger : http://www.thecounterburger.com/LosAngelesCA_Downtown/

Vous avez apprécié ce début de circuit ? Découvrez l’intégralité de ce circuit dans un package complet comprenant la carte détaillée avec tous les points d’intérêt, le tracé de l’itinéraires sur la carte, le texte intégral et illustré de description du circuit aux formats PDF, Kindle et ePub, imprimable ou chargeable dans vos téléphones portables. 

 

Offre spéciale Printemps – Durée limitée

(Paiement par carte bancaire ou Paypal – téléchargement immédiat après règlement)

Un circuits de Downtown Los angeles et une carte adaptée à la consultation sur place

Notre expérience du voyage nous a conduit à trouver la formule optimale d’exploration des villes : une grande préparation en amont pour identifier tous les points d’intérêts, l’élaboration du meilleur circuit pour les explorer, et un outil efficace sur place pour suivre le tracé de ces circuits et identifier tous les points d’intérêt. Cet outil, ce sont les cartes interactives avec géolocalisation de votre position, sur un téléphone portable. C’est beaucoup plus efficace qu’un plan papier, et vous passez en outre beaucoup plus inaperçu dans la ville à consulter votre mobile qu’avec un plan à la main.

Un circuit de Downtown Los Angeles consultable sur vos téléphones, tablettes ou liseuses

Aussi, nous nous proposons de vous faciliter votre visite de Downtown Los Angeles en accédant à notre circuit au format PDF, Kindle (.mobi) et Epub (liseuses électroniques génériques), mais aussi à la carte interactive correspondante avec le tracé du circuit et les différents points d’intérêt.

Vous recevrez donc :

  • notre circuit au format PDF (pour le charger dans vos téléphones portables ou tablettes et/ou l’imprimer) soit 17 pages de descriptions détaillées
  • notre circuit au format Kindle (pour les charger dans votre liseuse Amazon Kindle)
  • notre circuit au format ePub (pour les charger dans votre liseuse électronique générique ou dans votre téléphone portable)

Une carte interactive avec le tracé du circuits de Downtown Los Angeles et les points d’intérêt

Vous aurez également accès à une carte Google Maps détaillées de ce circuit, dans laquelle vous retrouverez le tracé précis du circuit, et tous les points d’intérêt cités dans le circuit (monuments, restaurants, magasins, lieux insolites etc.).

Vous recevrez également une documentation pour installer l’application gratuite Maps.me sur votre téléphone portable ou tablette, charger la carte de New York et le tracés du circuit et ses points d’intérêt dans Maps.me, ainsi que le fichier au format KMZ regroupant les points d’intérêts et le tracé du circuit nécessaires pour charger le circuit dans Maps.me

Une application gratuite pour suivre le tracé du circuit Downtown Los Angeles sur vos téléphones portables et tablettes

Vous pourrez consulter en ligne la carte de Downtown Los Angeles depuis votre ordinateur pour préparer votre séjour, mais vous pourrez également la charger dans vos téléphones portables via l’application gratuite Maps.me pour une utilisation une fois sur place à Los Angeles : vous disposerez alors d’une carte détaillée de Los Angeles, du tracé des circuits et de l’emplacement des routes, des points d’intérêts, sur votre téléphone portable (ou tablette), en mode hors ligne (sans avoir besoin de vous connecter à internet par wifi ou réseau mobile, sans aucun surcoût). Vous pourrez même utiliser gratuitement la fonction GPS de votre téléphone pour visualiser votre emplacement exact sur la carte à tout moment, et suivre facilement le tracé des circuits.

Nous vous conseillons d’ailleurs de suivre les itinéraires à deux, avec chacun un téléphone portable : l’un suit le tracé sur la carte et vous dirige dans les rues de Los Angeles, l’autre suit les itinéraires sur les documents PDF ou ePub/Kindle, et lit les différentes informations sur les lieux rencontrés.

Pour 4.90€ seulement (Offre Spéciale Printemps – au lieu de 14.90€ – durée limitée), nous vous simplifions la vie et vous permettons de suivre nos circuits dans les rues de Downtown Los Angeles avec tout le confort de cartes et plans interactifs, ainsi que tout le contenu du circuit dans le creux de votre main !

Offre spéciale Printemps – Durée limitée

(Paiement par carte bancaire ou Paypal – téléchargement immédiat après règlement)

3 Commentaires

  1. Fred Steiner

    Testé et approuvé. Nous avions décidé de ne pas visiter LA. Vous nous avez convaincus du contraire et nous ne l’avons pas regretté !!!

    Répondre
  2. Nico

    Bonjour,

    Ce circuit a l’air très intéressant, mais par contre il n’y a aucun lien pour pouvoir l’acheter…

    Combien de temps dure-t-il ?

    Merci pour votre site, il est vraiment super, continuez comme ça !!

    Répondre
    1. Voyager-aux-Etats-Unis.com (Auteur de l'article)

      Ce circuit a l’air très intéressant, mais par contre il n’y a aucun lien pour pouvoir l’acheter…

      Le lien est dans l’article, en fin d’article, le gros bouton rouge « Téléchargez le Circuit et la Carte »

      Combien de temps dure-t-il ?

      L’itinéraire prend une grosse demi-journée, et jusqu’à une journée si vous prenez votre temps, vous arrêtez dans un musée ou autre etc … C’est indéniablement l’endroit à ne pas rater sur Los Angeles.

      Répondre

Répondre à Voyager-aux-Etats-Unis.com Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *