Conduire aux Etats-Unis

D’une manière générale la conduite aux Etats-Unis est une conduite moins stressante et plus “pépère” qu’en France. Certes, si la conduite dans les grandes agglomérations telles que New York ou Los Angeles peut se révéler parfois aventureuse (réussir à traverser les 5 voies d’une avenue de Manhattan peuplée de taxis new yorkais très speed relève parfois de l’exploit et passer par 5 échangeurs géants différents en quelques minutes est chose normale à Los Angeles), l’essentiel de la conduite lors d’un périple aux Etats-Unis s’effectue souvent sur de longues routes désertiques dans de somptueux paysages. Le code de la route américain n’est pas bien éloigné du notre à quelques exceptions près. Il est donc assez facile et rapide de retrouver ses repères. 

Nous nous proposons dans cet article d’évoquer quelques règles utiles qui faciliteront néanmoins votre conduite aux Etats-Unis.

Vous cherchez également des informations sur la location de voiture aux Etats-Unis ? N’hésitez pas à consulter notre article détaillé sur le sujet, avec nos astuces pour réserver au meilleur prix : La location de voiture aux Etats-Unis

Règles à suivre pour conduite aux Etats-Unis : 

– Première règle à laquelle il faut le plus souvent ne pas déroger : respecter les limitations de vitesse. Sur les autoroutes, notamment quand celles-ci traversent de grandes villes, les voitures roulent généralement toutes à la même vitesse (et parfois un peu plus vite que ce qui est autorisé). Dans ce cas vous pouvez suivre le flot. Mais surtout ne roulez pas plus vite que les autres voitures.

Les différents Etats américains ainsi que les plus grandes agglomérations disposent le plus souvent de polices routières dédiées comme la fameuse California Highway Patrol (popularisée par la série Chips de notre enfance) qui sillonnent les routes à la recherche des chauffards et des excès de vitesse. Leur présence est particulièrement visible dans certains états (Californie, Floride, Etats du Nord Est des Etats-Unis) et généralement proportionnelle à la population des zones concernées. Il est également très fréquent de repérer des voitures de police arrêtées sur le bas côté de la route et prêtes à prendre en chasse tout contrevenant, y compris sur l’autoroute. Ainsi, on trouve une présence physique de la police sur les routes, nettement plus qu’en France où la peur du gendarme a été remplacée par celle du radar automatique (le système judiciaire américain rend compliqué un système de permis à point avec retrait automatique sans passer par un juge).

– Ensuite, les américains ont la fâcheuse habitude de doubler par la gauche et par la droite, et sans forcément mettre leur clignotant. Comme tout le monde roule à la même vitesse sur les différentes voies, ce n’est pas aussi dangereux qu’en France, mais restez cependant bien vigilant.

– Les américains ne laissent aucune distance de sécurité entre les véhicules. Si vous essayez pour votre part de respecter les distances de sécurité, une autre voiture viendra automatiquement s’insérer. C’est évidemment surtout vrai en cas de traffic un peu dense, mais il faut s’habituer à conduire avec très peu de distance entre les voitures.

Les sorties ou entrées d’autoroute peuvent se faire classiquement par la droite mais aussi parfois par la gauche. Veillez à bien regarder les panneaux de sorties à l’avance.

– Les américains font un usage important des voies de présélection, que ce soit en ville, sur route ou autoroute. Attention donc à bien les utiliser car on ne peut généralement pas en sortir une fois engagé (ou difficilement), et à l’inverse, tourner est souvent interdit si vous n’êtes pas dans la voie de présélection dédiée.

Il n’y a pas de priorité à droite aux Etats-Unis contrairement à la France. Jamais. Nulle part. Les règles de priorité sont toujours explicites et clairement indiquées si besoin par des panneaux, le plus souvent des Stops.

– Les feux sont généralement placés de l’autre côté de l’intersection, en face de vous, généralement au-dessus de la route et non sur la droite. Vous devez donc vous arrêter avant l’intersection et non devant le feu. Il peut y avoir plusieurs feux, dans ce cas identifiez bien celui qui corresponds à votre voie.

Stop à une intersection : il se peut qu’il y ait, à une intersection, un stop pour chaque voie (3-way stop pour une intersection en T, et 4-way stop pour un croisement). Dans ce cas, vous devez marquer l’arrêt et c’est la règle du premier arrivé, premier reparti qui s’applique.

A un feu rouge, la voie de droite est autorisée à tourner à droite en cédant le passage (aux voitures et aux piétons). Par contre, s’il est fait mention d’un panneau avec l’indication “no turn on red”, dans ce cas, il faut respecter le feu rouge même si vous tournez à droite. Si l’on vous claxonne à un feu rouge, il y a toutes les chances que vous soyez dans la voie de droite en pré-sélection pour tourner à droite, et que les voitures derrières s’impatientent de vous voir respecter le feu.

Législation sur les sièges autos pour les enfants : un siège auto (car seat) adapté à leur morphologie est obligatoire pour les bébés et les jeunes enfants. A partir d’un certain âge, variable selon les Etats, les enfants trop grands pour leur siège auto peuvent utiliser un réhausseur (booster seat), et ce en général jusqu’à ce qu’ils aient atteint la taille et la corpulence leur permettant d’utiliser la ceinture de sécurité adulte standard du véhicule, sauf en Floride et dans le Dakota du Sud où passé l’âge de 5 ans, il n’y a pas d’obligation légale particulière à respecter. Vous trouverez un récapitulatif Etat par Etat sur ce site : http://www.ghsa.org/html/stateinfo/laws/childsafety_laws.html

Stationnement : veillez à respecter scrupuleusement les indications de stationnement (en particulier les places handicapées, les espaces réservés aux pompiers, mais aussi les interdictions de stationnement de telle heure à telle heure dans certaines villes notamment pour le passage des camions de nettoyage urbain…), et ce, quel que soit le lieu (ville, state park, parking, etc…) car l’amende sera immédiate, systématique et souvent très sévère. Si vous avez une amende de stationnement, le mieux est de la payer vous-même, sinon vous risquez de vous voir re-facturer par l’agence de location de voiture, avec des frais importants en sus. Les amendes se payent généralement par chèque ou mandat : le plus simple est de faire établir un chèque dans une station service ou tout autre magasin assurant un service financier basique (supermarchés etc …) : vous payez le montant du chèque plus des frais (quelques pourcents) en liquide et on vous remets un chèque du montant indiqué rédigé à l’ordre que vous aurez mentionné (celui figurant sur l’amende).

Limitation de vitesse zone enfants, notamment les School Zones : les américains sont extrêmement à cheval sur la sécurité dans les zones fréquentées par les enfants. Ces zones sont réglementées par des limitations de vitesse strictes le plus souvent à des heures données. Ainsi, par exemple, il n’est pas rare que la vitesse à proximité des écoles soit restreinte à 20 voire 10 miles à l’heure. Ces zones sont identifiables et délimitées par des panneaux spéciques (school zone notamment) et bien visibles. Aucune voiture ne déroge à la règle et les voitures baissent instantanément leur vitesse pour respecter la limitation, quitte à devoir rouler au pas même s’il n’y a aucun enfant de visible dans la rue. Ainsi, si vous avez l’impression que la circulation ralentie brutalement et “sans raison” en ville, regardez bien autour de vous et vous aurez de grandes chances d’apercevoir un panneau de limitation de vitesse type School Zone. Autre point concernant les écoles : les bus de ramassage scolaire, les fameux school bus jaunes, aisément reconnaissables, coupent la circulation dans les deux sens quand ils s’arrêtent pour charger/décharger des élèves dans la rue. En effet, les élèves qui descendent côté droit, peuvent avoir besoin de traverser pour rejoindre leur domicile de l’autre côté de la rue. Donc lorsque ces bus s’arrêtent, on ne doit pas les dépasser, et on doit même s’arrêter si l’on vient en sens inverse. Tous les school buses modernes sont généralement équipés de panneaux STOPS qui se déplient latéralement des deux côtés du bus pour indiquer aux autres voitures qu’il est nécessaire de s’arrêter.

Demi-tour : en ville, certaines grandes artères ne permettent pas d’accéder au côté opposé de la rue (présence d’un terre plein central, voies séparées ou autre). Dans ce cas relativement fréquent, il est souvent nécessaire de dépasser l’adresse à laquelle vous souhaitez vous rendre si elle se situe de l’autre côté de la rue, et de faire demi-tour au premier feu rouge. Ces demi-tours au feu sont parfaitement normaux. Il conviendra juste, évidemment, de céder la priorité aux véhicules venant d’en face ou des rues adjacentes (et aux piétons). Cependant, à certaines intersections, il n’est pas permis de faire demi-tour. C’est alors clairement indiqué par un panneau “No U turn”. Vous pouvez alors soit continuer plus loin pour faire demi-tour à une autre intersection, soit tourner à droite ou à gauche pour faire demi-tour dans une rue adjacente.

L’organisation spatiale et la dénomination des rues suivent généralement des règles précises qui permettent de s’orienter facilement dans les villes même si l’on ne connait pas le lieu. Ainsi, les agglomérations sont généralement constituées autour d’un plan découpant la ville selon une grille : les rues sont le plus souvent orientées sur l’axe est-ouest, et sont coupées perpendiculairement par des avenues orientées sur l’axe nord-sud. Rues et Avenues sont généralement numérotées (parfois la dénomination des Avenues suit l’alphabet). Le croisement d’une rue et d’une avenue est alors facile à identifier sur un plan, le numéro de l’avenue fournissant l’abscisse du point et le numéro de la rue sont ordonnée. Souvent, la numérotation d’une adresse dans une rue change d’une centaine à chaque block. Ainsi le 1600 5th St est généralement à la hauteur de la 16ème Avenue. Attention : souvent la ville est partagée autour d’une avenue centrale qui la coupe du nord au sud. La numérotation des rues se fait alors à partir de cet axe central et une même rue peut avoir deux adresses avec le même numéro, de chaque côté de cet axe de partage. Vous pourrez ainsi avoir le 1600 W 5th St (W pour West) et le 1600 E 5th St (E pour East). Ces deux adresses sont très éloignées, l’une à l’ouest de l’axe principal, l’autre à l’est. C’est également vrai des avenues qui peuvent avoir une numérotation nord (N pour North) et une numérotation sud (S pour South). 

La numérotation du réseau routier suit également des règles assez précises. Toutes les routes sont numérotées aux Etats-Unis. Les grosses autoroutes pour le voyage sur de longues distances appartiennent généralement à l’Interstate Highway System, un réseau routier fédéral qui parcours l’ensemble des Etats-Unis (mais plus densément à l’est, plus peuplé, qu’à l’ouest). Le numéro d’une Interstate Highway est généralement précédé d’un I majuscule, par exemple, la I-15 relie Los Angeles à Las Vegas. Les autres routes peuvent être des US Highways, généralement d’anciennes grandes routes reléguées au traffic plus local par l’apparition des Interstate Highways et gérées par les Etats. Le numéro d’une US Highway est traditionnellement précédé de la mention “US”.  La Route 66 est un exemple typique de US Highway, comme la US-1 qui parcourt la côte Atlantique du Maine jusqu’au sud de la Floride, ou la US-101 qui parcourt la côte pacifique de San Diego à Seattle. Il existe également des routes locales, les States Highways, souvent précédées de la mention SR pour State Route, ainsi que des petites routes gérées au niveau des comtés, les County Road (CR). Aux intersections, les routes sont indiquées avec la mention de leur direction, Nord, Sud, Est ou Ouest. Attention, cette mention fait référence à l’orientation générale de la route, et non à l’orientation de la section de route au niveau de l’intersection. Par exemple, la I-75 traverse les Etats-Unis du Nord au Sud, depuis la frontière canadienne au niveau des grands lacs, jusqu’au sud de Miami. Elle donc orientée du Nord au Sud et à chaque entrée d’autoroute, sont indiquées deux directions, la I-75 N et la I-75 S. Pourtant la portion de I-75 entre Naples et Miami, en Floride, est localement orienté d’Ouest en Est, car ces deux villes sont exactement sur la même latitude. Si vous entrez sur la I-75 à Miami en direction de Naples, il faudra prendre la I-75 N, bien que Naples soit géographiquement à l’Ouest de Miami et non au Nord et que la portion d’Interstate qui relie les deux villes soit réellement orientée d’Est en Ouest. A chaque entrée d’autoroute, il est donc important d’avoir une idée de votre orientation par rapport aux points cardinaux (de nombreuses voitures sont d’ailleurs équipées d’un compas électronique indiquant l’orientation de la voiture), mais aussi du schéma général d’orientation de la route que vous allez prendre. Autre point important et utile : les numéros des sorties d’autoroute correspondent à leur distance par rapport au début de la route. Si vous devez prendre la sortie 256 et que vous venez de passer la sortie 230, vous êtes à 26 miles de la sortie. S’il y a plusieurs sorties espacées de moins d’un mile (dans les villes par exemple), une lettre est ajoutée à chaque sortie (par exemple 256A et 256B).

Les américains ne sont pas encore passé au système métrique. Les indications sur la route sont en miles et en yards. Un mile corresponds à 1.6 km. Quand vous roulez sur une grande route dégagée, vous êtes souvent autour de 60 miles à l’heure (une centaine de kilomètre heure). Il est alors facile de convertir les miles restant à parcourir en minutes (60 miles à l’heure = 1 mile par minute). Les distances courtes (distance d’un feu ou d’un panneau stop par exemple) sont données en yards. Un yard faisant 91cm, vous pouvez directement assimiler les yards à des mètres : un feu rouge dans 400 yards est à environ 400 mètres. Si vous utilisez un GPS, nous vous conseillons de sélectionner les miles comme unité de longueur, pour avoir des indications cohérentes avec celles que vous trouverez sur la route. Oubliez les kilomètres et fonctionnez en miles ou vous serez constamment perdu dans des calculs sans fin.

Roadkills : les collisions avec des animaux sur la route sont particulièrement fréquentes aux Etats-Unis. Les zones les plus touchées sont marquées par des panneaux “Animal Crossing” (ou en abrégé Xing), panneaux que nous affectionnons tout particulièrement tant ils participent au côté Wild du séjour. Leur présence signifie que la route que vous empruntez peut être traversée par certains animaux (en fonction du lieu : vâches, chevaux, biches, élans, ours, puma, alligator, … voir même des tortues). Il vous est alors demandé d’être particulièrement vigilant (même sur des routes clôturées) pour votre propre sécurité mais aussi pour celle des animaux. Les collisions de voitures avec des animaux sont la première cause de mortalité chez certaines espèces protégées. Il y a 1 million de collisions avec des animaux sur les routes américaines chaque année (soit presque un accident sur 6). Ces collisions font 200 morts par an, ce qui fait de la biche l’animal le plus dangereux pour l’homme aux Etats-Unis, loin devant les serpents vénimeux, les alligators ou les requins. 

Dans les zones où est signalée la présence de vie sauvage fréquente, vous devrez élargir votre champs de vision aux bords des routes et réduire votre vitesse. De fait, croiser des animaux au bord des routes ou traversant la route (le plus souvent, des biches, des antilopes, des vaches ou des chevaux, mais plus rarement des ours ou des bisons) est fréquent dans nos voyages. Et le nombre de cadavres d’animaux au bord des routes est encore plus important (biches, alligators, ratons laveurs, écureuils, opossums, …). Pensez également qu’il peut être dangereux de vous arrêter au milieu de la route pour admirer un animal sur le bas côté : ne vous arrêtez qu’en cas de nécessité (animal bloquant la voie) et n’oubliez de rester visible des conducteurs arrivant par derrière (utilisez notamment vos warning et éviter les arrêts après un virage).

over-sized vehicules : Les routes américaines sont souvent l’unique voie de transport entre deux points. Il n’est pas rare de croiser des convois exceptionnels. Spécialité américaine : le transport de maison (en un ou plusieurs morceaux) sur un semi remorque. En cas de déménagement les américains décident parfois de déplacer leur maison au sens propre du terme. Dans ce cas, une voiture de sécurité à l’avant et à l’arrière du convoi le signale.

Faîtes notamment attention lors du dépassement (ne vous laissez pas distraire par cette curiosité aux dimensions hors normes) et à l’empiétement sur votre voie quand le convoi vient d’en face.

camions : les camions sont très gros aux Etats-Unis, et ils roulent souvent aussi vite que le reste du traffic. Si vous avez une voiture de location de base, ne vous y trompez pas, les camions sont plus puissants et plus rapides que vous. 

faites attention aux conditions climatiques : forts vents (Nouveau Mexique, certaines parties de l’Utah ou du Nevada, …), pluies torrentielles (notamment en Floride, de véritables murs d’eau à traverser, et une visibilité quasi-nulle), forte luminosité (n’oubliez pas vos lunettes de soleil pour conduire, vraiment indispensables). Les conditions climatiques sont extrêmes et changeantes. Soyez préparés. Attention, les américains ne réduisent pas forcément leur vitesse dans les intempéries. Veillez à rester visible par les autres voitures (n’oubliez pas de tester vos feux et vos essuie-glaces dès la prise en main de la voiture) et suivez l’allure des autres voitures.

Road work : le réseau routier notamment dans l’ouest américain est beaucoup moins dense qu’en Europe (où la densité de population est beaucoup plus grande). Bien souvent, une route est l’unique moyen de relier deux villes et il n’est pas possible de créer un détour par une autre itinéraire en cas de travaux. Aussi est-il assez fréquent de devoir s’arrêter quelques minutes à cause d’une conduite alternée sur une seule voie, l’autre voie étant en travaux. Attention également : ralentissez suffisamment dans les zones de travaux et sachez que les amendes pour excès de vitesse à proximité des zones de travaux sont doublées quand des ouvriers sont présents sur le bas côté.

– Enfin dernier point, en cas de contrôle de police : les américains n’ont pas cette culture sud européenne à discuter, contester, et parlementer lors d’un contrôle de police. Si vous êtes arrêté pour une infraction sur la route, faîtes plutôt profil bas et tout se passera bien. Ne descendez du véhicule que si l’on vous y invite et gardez vos mains en évidence sur le volant.

Quelques termes que vous pouvez croiser sur les routes :

yield : cédez le passage

crossing ou Xing : croisement

lane : voie

passing lane : voie de dépassement

dip : enfoncement momentané de la chaussée. Ce peut être un danger en terme de visibilité ou une portion de route sujette aux inondations en cas d’orage (flash flood)

soft shoulder : signifie que le bas côté de la route n’est pas bitumé, mais en sable ou gravier

u-turn : demi tour

Concernant la signalisation, chaque état possède son propre code de la route. Néanmoins les règles que nous vous avons indiquées précédemment couvrent l’ensemble des états et la signalisation est globalement homogène sur l’ensemble du territoire. A titre indicatif, vous pouvez si vous le souhaitez consulter par exemple cette page concernant la signalisation et les règles en vigueur dans l’Etat de Floride, et qui seront très similaires à ce que vous pourrez trouver ailleurs : http://www.stateofflorida.com/Portal/DesktopDefault.aspx?tabid=213


Article sur le même sujet :

La location de voiture aux Etats-Unis : http://blog.voyager-aux-etats-unis.com/post/2011/01/11/Location-de-voiture-aux-Etats-Unis

2 Commentaires

  1. Alain

    Les sites de compagnies privée d’assistance routière tel que AAA(Americain Association of Automobile)et CAA (Canadian Association of Automobile)sont de très bonnes sources d’information. Je recherchais la règlementation sur les remorque dites domestiques et voici les informations recueillies: http://drivinglaws.aaa.com/tag/trailer-brakes/

    Répondre
  2. Glad

    Merci beaucoup pour ces explications très claires et détaillées

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *