Payer ses achats aux Etats-Unis : cash, change euro dollar, paiement par carte, retrait au distributeur …

Payer ses achats aux Etats-Unis soulève souvent beaucoup de questions : cash ou carte de paiement, credit or debit, frais et commissions, distributeur de billets … autant de points que nous allons éclaircir en détail afin de vous permettre de minimiser vos frais et éviter quelques déconvenues …

 

 

Cash ou Carte ?

On peut payer par carte quasiment partout aux Etats-Unis, y compris pour des petits montants. Il est par contre important de connaître les frais de paiement à l’étranger imposés par votre banque. Ils sont en effet très différents d’une banque à l’autre, pouvant aller de 0 à 4.5% par transaction. Certaines banques facturent également une commission minimale, par exemple « 2.5%, minimum 1€ ». Dans ce dernier cas, les paiements par carte de petites sommes ne sont pas du tout rentables et il est préférable de régler en cash en dessous d’un certain montant (20-50$ selon les banques).

A noter qu’en plus de l’éventuelle commission de transaction à l’étranger, la quasi-totalité des banques facturent des “frais” lors du calcul du taux de change sur vos achats en dollars aux Etats-Unis. En effet, en plus de la commission de paiement à l’étranger, il se trouve que le taux de change utilisé par les banques pour convertir le montant réglé en $ en débit en € sur votre compte bancaire n’est pas le taux de change interbancaire, celui que vous pouvez voir par exemple sur les sites de finance comme : https://www.google.fr/search?q=USD+to+EUR

Le taux pratiqué est en général 1 ou 2% plus élevé que le taux interbancaire officiel.

A noter qu’il y a encore assez peu de terminaux de paiement requérant d’entrer votre code aux Etats-Unis (même si cela est en train de changer dans les dernières années). Il est donc très courant qu’on vous demande de signer votre ticket de paiement par carte, ou encore de signer sur une tablette tactile avec un stylet. Vérifiez donc bien que vous ayez bien au préalable signer au dos de votre carte bleue, car les caissiers vérifieront toujours votre signature sur votre carte s’ils vous demandent de signer le ticket.

Carte de paiement sans frais ni commission

Il existe de nouvelles sociétés de services bancaires en ligne qui proposent des cartes de paiement gratuites, sans aucun frais, ni commission sur les paiements à l’étranger. Certaines d’entre elles pratiquent même un taux de change égal au taux de change interbancaire. Payer avec de telles cartes représente un gain de 2 à 5% environ sur chaque transaction selon les frais facturés par votre banque (plus même, pour de petites transactions si votre banque facture des frais minimum).

Ainsi la carte REVOLUT est une carte gratuite et sans commission, appliquant le taux de change interbancaire sur les transactions en devise à l’étranger. Pour commander cette carte, que vous pourrez utiliser aux Etats-Unis mais aussi en France comme seconde carte de dépannage, ou pour acheter sur Internet par exemple, il vous suffit d’aller sur l’App Store ou le Google Play Store de votre téléphone portable et de chercher l’application “Revolut”. Installez l’application, puis suivez les instructions à l’écran pour créer votre compte, associer votre mobile à ce compte, puis charger un premier versement de 10€ minimum sur votre carte. Enfin, validez votre identité en photographiant votre portrait ainsi qu’une pièce d’identité et commandez votre carte Revolut. La carte standard est gratuite (pas de frais récurrent), les frais d’émission et d’envoi étant par contre facturés (entre 6 et 10€ en tout environ). Vous pourrez également choisir vous-même votre code PIN. Vous recevrez votre carte sous une semaine et pourrez activer votre carte via l’application. La carte sera alors opérationnelle et vous pourrez vous en servir de suite en France comme à l’étranger. Vous ne pouvez pas dépenser plus que le montant pré-chargé sur votre compte Revolut. Vous pouvez recharger votre compte par virement bancaire (votre compte Revolut dispose d’un RIB/IBAN), ou au moyen d’une autre Carte de Paiement, auquel cas votre compte Revolut est crédité instantanément. Toutes les transactions réalisées avec la carte Revolut sont notifiées à l’application Revolut sur votre téléphone portable (en temps réel si vous avez de la connectivité Data).

Nous avons testé cette carte depuis l’an dernier et en sommes très satisfaits. Les taux de change sont imbattables, il n’y a aucun frais, aucune commission et pas de coût caché. Attention, Il arrive cependant de temps en temps que la carte soit refusée par le terminal de paiement (c’est rare mais ça arrive), auquel cas vous pouvez toujours régler en cash ou avec votre carte de paiement standard.

Nous conseillons la carte REVOLUT sans réserve.

Plus d’info : https://www.revolut.com/fr/

Distributeurs de billets (ATM)

Attention, le retrait au distributeur de billets est payant aux Etats-Unis. Au-delà des frais de retrait et de commission de change prélevés par votre banque, la banque auprès de laquelle vous tirez des billets prélève des frais de retrait, la plupart du temps fixes, et autour de 4 ou 5$ par opération de retrait. Si vous voulez retirer du cash dans un distributeur aux Etats-Unis, vérifiez les frais imposés par votre banque sur de tels retraits, et surtout, limitez le nombre de retraits différents (tirez moins souvent mais de plus grosses sommes).

Changer du cash

Plutôt que de payer des frais importants aux distributeurs de billets, nous préférons changer des Euros en Dollars avant de partir, auprès d’un bureau de change. C’est en général moins onéreux de le faire en Europe qu’aux Etats-Unis. Vérifiez bien les prix proposés dans plusieurs bureaux de change autour de chez vous car il peut y avoir des différences importantes.

Si vous changez des sommes importantes (plusieurs milliers de dollars), il peut être intéressant et/ou pratique de passer par un bureau de change en ligne tel que  https://www.yes-change.com/ qui propose de vous livrer les devises chez vous.

Paiement sur place : la sempiternelle question “Credit or Debit ?”

Il arrive souvent qu’on vous demande si votre carte de paiement est une carte de crédit (Credit Card) ou une carte de paiement (Debit Card). Si votre carte de paiement est à débit immédiat, sachez qu’elle est considérée comme une Debit Card aux Etats-Unis, et si elle est à débit différé, elle est considérée comme une Credit Card. Ainsi vous saurez quoi répondre.

Carte de paiement et automate de pompe à essence

Dans les stations services équipées d’automate self-service (la très grande majorité des pompes aux Etats-Unis), si vous souhaitez payer directement sur l’automate, il vous sera souvent demandé votre code postal à fin de vérification anti-fraude. Comme les bases anti-fraudes des sociétés de crédit américaines n’ont pas les données concernant les banques européennes, il arrive souvent que les paiements par carte sur ces automates soient rejetés. Il vous faudra alors rentrer dans la station service, et vous rendre à la caisse, indiquer votre numéro de pompe et le montant que vous souhaitez ajouter. Vous pourrez alors pré-payer avec votre carte de paiement sans problème. Si jamais vous aviez fait le plein avant d’atteindre le montant demandé, pas de panique, la différence sera automatiquement remboursée sur votre carte. Vous pouvez retourner à la caisse, demander un ticket qui l’indiquera clairement si vous le souhaitez.

Carte de paiement et location de voiture

Lors du retrait d’une location de voiture, il vous sera systématiquement demandé de présenter une carte de crédit comme caution. Une demande d’autorisation pour un certain montant (généralement plus ou moins égal au montant de la location) sera faite sur la carte. La somme ne sera pas débitée mais sera bien déduite de votre plafond de dépense (d’où l’importance de faire relever son plafond par sa banque avant de partir aux Etats-Unis). Certaines personnes font état de refus de carte par les agences de location et sont alors dans l’impossibilité de récupérer leur véhicule de location. Il semblerait que les cartes qui ne sont pas reconnues comme des cartes de crédits par les terminaux de paiements américains posent notamment problème. Il est donc vivement conseillé d’avoir une carte de paiement à débit différé, émise par une banque. Les cartes de paiements à débit immédiats, les cartes pré-payées, les cartes émises par des organismes qui ne sont pas de véritables banques (comme Revolut) ne devraient pas fonctionner dans ce cadre.

Carte de Paiement et Tips (pourboire)

Si vous souhaitez régler la note du restaurant par carte de paiement, dans la plupart des restaurants, le ticket de carte bancaire qui vous sera présenté à signer comportera un emplacement pour vous permettre d’ajouter le tip directement à votre paiement par carte. Il vous suffit alors de mentionner le montant du pourboire (en général 15 à 20% du montant hors taxe de la note), et de reporter le montant du nouveau total juste en dessous, dans la case appropriée. Dans ce cas, c’est l’employeur qui reversera le tip à son employé. Si en revanche vous souhaitez verser le tip directement en cash, pensez bien à barrer la case Tip sur le ticket de carte bancaire au moment de signer (dans certains établissements peu délicats, on a déjà vu des employés remplir eux-mêmes et généreusement une case tip laissée vide après que le client eut signé et quitté le restaurant).

 

3 Commentaires

  1. Pascal

    Autre petite précision. Revolut s’appuie sur le Forex pour calculer le taux de change hors UE. Le Forex à Londres est fermé le week end, il y aura donc une petite commission de 0,5% pour toute transaction faite le week-end hors UE et en GB. Mais cela reste bien plus intéressant que les taux de nos banques classiques !

    Répondre
  2. Pascal

    Bonjour. La carte Revolut est elle considérée comme debit card ? Je pense que oui vu qu’elle plafonne au montant viré dessus. Donc pas utilisable pour payer avec système de caution comme les locations de voiture ou certains hôtels, n’est ce pas ?

    Répondre
    1. Voyager-aux-Etats-Unis.com

      En effet la carte Revolut est une Debit Card. Elle ne peut donc pas être utilisée comme caution pour une voiture de location (vous pouvez réserver votre voiture avec une carte Revolut, mais quand vous retirerez le véhicule, on vous demandera une carte comme caution, et cette carte devra être une carte de crédit, donc une carte à débit différé). Par contre nous n’avons jamais eu aucun soucis dans les hôtels qui demandent une carte pour les « incidentals » et qui débitent puis recréditent un certain montant (souvent 50$) comme caution, et où notre carte Revolut n’a jamais été refusée.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *