Visiter Los Angeles à pieds – Circuit de découverte pédestre de Santa Monica Beach

Santa Monica Beach fait partie des destinations touristiques majeures de Los Angeles et non sans raison. Sa plage, sa zone commerciale piétonnière, sa jetée et sa fête foraine sont autant de cartes postales de Los Angeles que chacun se doit de ramener dans ses souvenirs. Nous allons aller un peu plus loin et à travers une balade à travers les boutiques de Santa Monica Place et de la 3rd Street d’une part, puis le long de la plage et de sa jetée d’autre part, nous allons vous donner une perspective historique de cette ville dans la ville, car avec Beverly Hills, Santa Monica est une des rares enclaves autonomes dans l’agglomération tentaculaire de Los Angeles).

En sortant de la Santa Monica Freeway (Highway 10), tournez à droite dans la 4th St puis à gauche dans Colorado Avenue, et garez-vous dans l’immense parking sur votre droite juste avant la 2nd Street (Parking 8). La première heure et demie est gratuite, l’heure suivante coûte 2$, puis 2$ les 30 minutes. Soit 4$ les 3 premières heures ce qui devrait être plus que suffisant pour explorer Santa Monica.

Une fois garé, vous avez deux grandes zones à explorer : les boutiques de Santa Monica Place et de la 3rd Street d’une part, et la plage et la jetée d’autre part. Vous pouvez le faire dans l’ordre que vous préférez. Nous vous proposons un petit circuit partant à travers le centre commercial de Santa Monica Place, se prolongeant dans la rue commerçante piétonne de la 3rd Street Promenade, avant de rejoindre la plage, la jetée de Santa Monica, puis de nouveau la plage de l’autre côté de la jetée avant de retourner au parking à travers le Tongva Park.

Santa Monica Place et la 3rd Street Promenade

 

Depuis votre parking, ressortez sur Santa Monica Place, un vaste centre commercial structuré autour d’un atrium circulaire et qui donne directement la l’artère piétonnière de la 3rd Street Promenade.

Le Santa Monica Place est un centre commercial extérieur sur 3 niveaux datant du début des années 80, qui a été entièrement rénové en 2010. On y trouve un cinéma multiplex ArcLight, et deux grands department stores, Nordstrom et Bloomingdale’s, ainsi que 90 boutiques plus petites, avec une prédominance de marques assez haut de gamme. A noter que l’architecture d’origine du Santa Monica Place à son ouverture en 1980 constitue l’un des tout premiers travaux d’envergure de l’architecte Frank Gehry dont le cabinet travaillait auparavant principalement sur des maisons individuelles. Frank Gehry signera plus tard le magnifique Walt Disney Concert Hall à Downtown LA ainsi que de nombreux bâtiments publics et musées à travers le monde, dont le plus connu est la musée Guggenheim de Bilbao. Mais la rénovation en 2010 en beaucoup modifié l’architecture d’origine, avec notamment l’adjonction d’un troisième étage dédié à la restauration.

Traversez le Santa Monica Place pour rejoindre la 3rd Street Promenade. Ce qui est aujourd’hui un espace commerçant piétonnier a toujours été l’épine dorsale commerciale de la ville depuis sa création à la fin du 19ème siècle. Le caractère piétonnier des 3 premiers blocs date des années 60, mais l’allure actuelle de la 3rd Street Promenade date de la fin des années 80. Au-delà des magasins, c’est un lieu où les touristes et locaux viennent flâner et admirer les nombreux street performers (danseurs, chanteurs, jongleurs, magiciens etc…).

Tout le long de la promenade, 6 sculptures massives de dinosaures en métal recouvertes de lierre sont disposées sur le terre plein central. Trois d’entre elles sont également des fontaines avec un jet d’eau émergeant de la gueule des dinosaures. Ces sculptures installées lors de la rénovation de 1989 sont l’oeuvre d’artistes français à qui l’on doit également les fontaines devant l’hôtel de ville de Paris. 

En entrant sur la promenade, sur votre droite, une enseigne Steak’n Shake permet de tester quelques-uns des burgers et milk shakes signatures de cette chaîne originaire du midwest et fondée en 1934. Malheureusement il s’agit ici de la déclinaison fast-food de l’enseigne qui existe dans un format plus traditionnel à l’Est, et qui ne propose pas l’ensemble du menu de la chaîne. Vous pouvez néanmoins goûter un Original Double’n Cheese Steakburger (6$ avec ses frites allumettes) et apprécier sa cuisson juteuse au centre et ultra croustillante sur l’extérieur. Leurs milkshakes sont également très réputés et plutôt bon marché 

Steak’n shake 
Une des plus anciennes chaînes de burgers, qui propose ses spécialités de burgers, hot dogs, chili et milk shakes. Il s’agit cependant de la version fast food de l’enseigne, qui ne propose pas l’intégralité du menu de ses restaurants classiques comme on les trouve sur la côte Est. Testez un Original Double’n Cheese Steakburger et/ou un Milk Shake. Prix très raisonnable.  

Adresse : 1455 3rd Street Promenade, Santa Monica, CA 90401

horaires : tous les jours –  10h-23h (minuit les vendredi et samedi)

Un peu plus loin, toujours sur votre droite, le cinéma AMC Broadway 4 a su conserver malgré les transformations de la rue sa façade art déco de 1934, quand il ouvrit ses portes sur la 3rd Street en tant qu’Elmiro Theatre. La salle unique de 900 places a été depuis remplacée par un petit multiplex de 4 salles.

Encore un peu plus loin, sur votre gauche, en face du Forever 21, le magasin Tillys appartient à une chaîne de magasins créée dans les années 80 à Los Angeles et spécialisée dans les vêtements et accessoires issus de l’univers du Skateboard et du Surf. On y retrouvera notamment toutes les marques emblématiques du skate. 

Puis en face, à gauche du Forever 21, le magasin It’Sugar propose une très large sélection de sucreries typiquement américaines. 

Continuez jusqu’au Apple Store. Juste en face, l’échoppe de Bruxie propose des variations sur le fried chicken sandwich, servi entre deux gaufres ou dans un bun normal. Plutôt cher (10-12$ le sandwich) mais original, et pour 5$ de plus vous pouvez faire un combo avec deux sides, dont des waffle fries, des tater tots épicés (mini croustillants de pomme de terre), ou des petites gaufres nutella/banane ou fraise/crème brûlée. 

Bruxie Original Fried Chicken & Waffle Sandwich 
Fast food de poulet frit et gaufre (une tradition du sud des Etats-Unis), revisité sous forme de sandwich. Un peu cher (10-12$ le sandwich) mais original, et pour 5$ de plus vous pouvez faire un combo avec deux sides, dont des waffle fries, des tater tots épicés (mini croustillants de pomme de terre), ou des petites gaufres nutella/banane ou fraise/crème brûlée.

Adresse : 1412 3rd Street Promenade, Santa Monica, CA 90401

horaires : tous les jours –  10h-21h (22h les vendredi, samedi et dimanche) 

Un peu plus loin sur le côté droit, le magasin Lids propose une très large collection de casquettes des principales équipes de baseball, football américain ou basket NBA. Avec la possibilité de faire broder une inscription personnalisée en supplément sur toute casquette.

La boutique voisine, Puzzle Zoo est une enseigne de jouets qui propose bien plus que des puzzles, et un choix original et ultra diversifié malgré l’étroitesse du local. Les amateurs de figurines Pop y trouveront également un très grand choix et des prix plus que corrects.

Si vous avez vu assez de boutiques pour la journée, vous pouvez tourner à gauche sur Santa Monica Boulevard pour rejoindre le front de mer, sinon vous pouvez encore continuer deux blocs jusqu’à Wilshire Boulevard avant de bifurquer vers la plage.

Santa Monica Beach et le Santa Monica Pier

 

Rejoignez Ocean Park, une longue promenade en surplomb de la plage (Santa Monica est sur une falaise, et la plage est en contrebas) et prenez à gauche pour revenir sur vos pas en direction de la jetée de Santa Monica. Comme vous le constatez, Santa Monica est entièrement bâtie sur une falaise en surplomb des plages. C’est ce que les américains appelle des Palisades. Le parc plus au nord dans la continuité du Ocean Park est le Palisades Park, et le quartier qui sépare Santa Monica de Malibu est celui de Pacific Palisades

Avant d’emprunter la passerelle pour rejoindre la plage en passant par dessus la highway 1 (la route côtière qui longe toute la Californie du nord au sud) en contrebas, vous pouvez faire un petit détour par la Camera Obscura Art Lab. Ce qui fait aujourd’hui parti d’un espace artistique proposant des petites expositions et des ateliers, est en réalité la plus ancienne attraction touristique de Santa Monica. Construite en 1898 par le neveu du fondateur de la ville, elle était située sur le boardwalk qui longeait la plage à cette époque, et resta un arrêt touristique important sur le front de mer pendant des décennies.  Le principe de la Camera Obscura ou Chambre Noire en français est celui d’une boîte close et obscure, dans laquelle une toute petite ouverture laisser entrer les rayons du soleil qui sont réfléchis sur une surface blanche : l’image extérieure apparaît alors en inversé sur la surface blanche. Le principe est connu depuis l’antiquité, et sera utilisé pour l’invention de la photographie, la surface blanche étant remplacée par un papier photosensible capable de fixer l’image. L’entrée est gratuite et l’expérience amusante. 

La Camera Obscura de Santa Monica dans les années 30 

Puis rejoignez la plage par la passerelle qui enjambe la Highway 1. Vous pouvez faire une pause baignade, ou attendre d’être de l’autre côté de la jetée pour aller vous rafraîchir dans l’océan pacifique. 

Puis rejoignez l’escalier qui constitue l’entrée nord de la Santa Monica Pier, au niveau du restaurant Bubba Gump Shrimp Company, une chaîne de restaurant de fruits de mer (notamment de crevettes) mettant à l’honneur des recettes cajuns, inspiré du film Forrest Gump dans lequel le héro fait fortune dans la pêche à la crevette après le décès de son ami Bubba pendant la guerre du vietnam. C’est une des rares chaîne de restauration inspirée d’un film qui ait tenu dans le temps : lancé en 1996 moins de deux ans après la sortie du film, elle détient aujourd’hui 45 restaurants thématiques. Ces restaurants sont décorés avec des accessoires du film, les clients peuvent jouer à des quizz sur le film en attendant leur commande, et pour appeler son serveur, il suffit de basculer le panneau “Run, Forrest, Run” à sa table, pour faire apparaître un panneau “Stop, Forrest, Stop”. La plupart de ces restaurants sont localisés dans des endroits très touristiques et celui-ci ne fait pas exception, à ceci prêt que dans le film, Forrest Gump traverse l’Amérique en courant d’une côte à l’autre, et rejoint l’océan pacifique sur la pointe de la Santa Monica Pier avant de faire demi-tour. 

Montez sur la Santa Monica Pier. Depuis la création de la ville, il y a toujours eu au moins une jetée s’avançant dans l’océan pacifique. Mais la violence de l’océan a toujours fini par avoir le dernier mot. En 1909, la ville décide de construire une nouvelle jetée municipale plus solide en choisissant le béton plutôt que le bois. Cette jetée s’avançait loin dans l’océan, car elle avait été construite pour acheminer les canalisations des égouts de Santa Monica jusque dans l’océan. C’est donc pour un projet fort peu glamour que fut bâtie l’actuelle Santa Monica Pier. Heureusement, sa fonction de débouché pour les égouts de la ville ne dura pas bien longtemps et s’acheva à la fin des années 20. Entre temps, en 1916, une seconde jetée, plus courte mais beaucoup plus large fut édifiée par des entrepreneurs spécialisés dans les parcs d’attraction, juste à côté de la première. La Pleasure Pier fut inaugurée avec un carrousel géant, hébergé dans le Santa Monica Looff Hippodrome, le seul bâtiment encore d’époque sur la jetée (nous passerons devant un peu plus tard). Le carrousel connut un succès instantané et fut rejoint par des montagnes russes (roller coaster) et d’autres manèges, puis en 1924 par la plus grande salle de bal de la côte ouest, pouvant accueillir jusqu’à 5000 danseurs sur son parquet d’érable : la LaMonica Ballroom

 

La Santa Monica Pier en 1924

Puis la grande dépression des années 30 sera le coup d’arrêt pour le parc d’attraction. Seul le carrousel restera ouvert et la salle de balle sera transformée en Convention Center, hébergera le QG des Lifeguards et sera même utilisée comme prison du comté avant d’être reconvertie en piste de roller skate dans les années 50, puis démolie au début des années 60.

En 1925, Olaf Olsen, un marin à la retraite lance une petite flotte de pêche de plaisance qui opère depuis la jetée de Santa Monica et qui connaît un certain succès jusqu’à Hollywood. Un dessinateur du nom d’Elzie Segar fait partie des clients régulier d’Olsen. Il s’inspirera du marin, de sa casquette blanche et de sa pipe vissée au bec pour créer un nouveau personnage de bande dessinée, Popeye the Sailor en 1929. Quatre ans plus tard, il vendra les droits sur son personnage à un studio d’animation, qui le déclinera dans une série de court métrage d’animation, où notre héro gagne une force surhumaine en ingurgitant des épinards (à la demande du gouvernement américain qui voulait encourager la consommation d’épinard).

Olaf Olsen et Popeye

Dans les années 30, l’attrait de navigation de plaisance et de la pêche sportive grandissant, un brise-lame est construit au bout de la Santa Monica Pier, s’étendant vers le nord-ouest, parallèle à la côte, afin de créer un espace protégé propice à une petite marina, ou plutôt un mouillage pour les yachts des célébrités comme Charlie Chaplin. Ainsi naît le Santa Monica Yacht Harbor. Le portique iconique d’entrée sur la jetée  qui est toujours là est d’ailleurs celui du Santa Monica Yacht Harbor (vous le verrez un peu plus tard).

Sur la carte postale ci-dessous, datant de la fin des années 30, on distingue bien sur la droite le brise-lame et le mouillage des bateaux du Santa Monica Yacht Harbor, mais également à gauche le LaMonica Ballroom. La petite maison blanche juste devant, en bordure de la jetée est l’actuel emplacement du Bubba Gump Restaurant et de l’escalier par lequel vous êtes monté depuis la plage.

Carte postale de la fin des années 30

Le brise-lame, mal conçue, finira pas s’enfoncer dans l’océan (elle est toujours là, mais en dessous du niveau de la mer). Puis l’ouverture de Marina Del Rey à Venice Beach signa l’arrêt de mort du mouillage de Santa Monica.

La jetée finit cependant par tomber progressivement en ruine et est menacée de destruction à plusieurs reprises. Finalement, à la fin des année 80, elle sera entièrement restaurée, et le Pacific Park, un nouveau parc d’attraction sera ouvert en 1996.  

Prenez à droite en sortant des escaliers. Juste devant la devanture du Pier Burger, le panneau Route 66 End of Trail marque la fin officielle de la mythique route 66 qui relie Chicago à Los Angeles. Longue de 2448 miles, sa fin officielle est en réalité au croisement des boulevards  Olympic et Lincoln, quelques centaines de mètres plus au nord-est. Mais comme cette intersection borde désormais la Santa Monica Freeway, une autoroute à grand passage, il a été jugé plus sûr de déplacer le point dans un endroit moins dangereux et plus pratique. Continuez vers la pointe de la jetée. Remarquez aussi la bande jaune au sol qui sépare la Santa Monica Municipal Pier et la Pleasure Pier.

Vous pouvez vous arrêter au Playland Arcade, une salle d’arcade à l’ancienne (elle a ouvert en 1950), où de nombreux jeux sont encore accessibles avec des pièces de 25 cents, comme à l’époque. Tentez votre chance au Skee-ball, faites une partie de air hockey, jouez sur un vieux flipper ou une borne pacman d’époque, ou encore faites vous prédire votre avenir par Zoltar. On est loin des salles d’arcade flambant neuves avec les jeux les plus récents, mais l’ambiance rétro est sympathique.

Continuez jusqu’à la pointe de la jetée. Une petite boutique vendant originellement principalement des appâts pour les pêcheurs qui sont nombreux sur l’extrémité de la jetée (qui est dotée de pontons en contrebas pour se rapprocher du niveau de l’eau et faciliter la pêche), est aujourd’hui également le dernier magasin le plus à l’ouest sur la route 66, et représente l’ultime arrêt pour acheter un souvenir de la route 66 à son extrémité ouest. 

Puis revenez en arrière jusqu’au Pacific Park, et prenez à droite pour contourner la grande roue, la Pacific Wheel, qui se targue d’être la seule grande route au monde qui fonctionne à l’énergie solaire.  Continuez le long du West Coaster, la montagne russe qui fait le tour du parc. Traversez le parking, et rejoignez à l’entrée de la Pier, le Looff Hippodrome, le plus ancien bâtiment de la jetée et le seul rescapé du parc d’attraction originel. Juste avant, vous passerez devant le Bowling and Billiard Building, un bâtiment datant de 1917, qui héberge aujourd’hui plusieurs restaurant de fruits de mer et poisson. Lors de sa construction, ce bâtiment et cette partie de la jetée étaient au-dessus de l’eau. Si aujourd’hui la plage s’étend beaucoup plus loin sous la jetée, c’est à cause de la construction du brise-lame dans les années 30 qui changea les courants marins et conduisit involontairement à l’augmentation de la profondeur de la plage.

Ouvert un an plus tôt le Looff Hippodrome a toujours hébergé des carrousels en bois. Celui actuellement en fonctionnement dans le bâtiment date de 1922 et a été construit à Philadelphie. Il comprend 44 chevaux de bois sculptés à la main et est accompagné par un Wurlitzer band organ, un orgue de foire mécanique jouant des morceaux fixés sur des cartons perforés.

Le Pier en 1924

Sur cette photo, on distingue très bien le Looff Hippodrome au premier plan, le West Coaster, la montagne russe d’origine (ce n’est plus la même aujourd’hui) juste derrière, et plus loin le LaMonica Ballroom aujourd’hui disparu. On constate aussi que la Municipal Pier était ouverte à la circulation des voitures sur toute sa longueur. Et vous pouvez aussi voir que la mer arrivait bien jusqu’à l’arrière du Looff Hippodrome.

Également dans le Looff Hippodrome, à côté du carrousel, le Soda Jerk est un petit Soda Shop, une reproduction des stands de glace qu’on pouvait trouver dans les Drugstores du début du siècle dernier. On y sert des glaces, des soda floats (verre de soda + boule de glace vanille) ou encore des milkshakes.

Soda Jerks
Pour goûter des spécialités américaines d’antan comme un soda float (une boule de glace dans un soda, par exemple une boule de vanille dans un verre de cola), le egg cream (qui comme son nom ne l’indique pas ne contient ni oeuf, ni crème, mais ressemble à du cacolac avec des bulles), ou simplement prendre un vrai soda à l’ancienne (ici le soda ne sort pas tout prêt d’une bouteille ou d’une fontaine à soda : un sirop concentré est d’abord versé dans le verre avant de rajouter l’eau gazeuse).

avis et photos : http://www.yelp.com/biz/soda-jerks-santa-monica 

adresse : 200 Santa Monica Pier, Santa Monica, CA 90401 

site web : http://www.sodajerksusa.com 

horaires : lundi, mercredi et jeudi de 11h à 17h, vendredi à dimanche de 11h à 19h

Sous le Looff Hippodrome, le Santa Monica Pier Aquarium ou Heal the Bay Aquarium est moins un aquarium au sens traditionnel du terme qu’un petit centre éducatif sur l’écologie marine de la baie de Santa Monica. Les expositions sont interactives, avec du personnel présent pour répondre aux questions et vous aider à manipuler les animaux marins dans de petits bassins. A 5$ par personne pour les plus de 12 ans, et gratuit pour les 12 ans et moins, cela peut être un arrêt sympa avec de jeunes enfants intéressés par la biologie marine (dès lors que vous pouvez les accompagner pour traduire les informations). Il est ouvert tous les jours de 12h30 à 17h.

Puis sortez de la Pier en prenant les escaliers à droite derrière le Looff Hippodrome qui vous conduit sur une longue esplanade qui longe la plage de Santa Monica. Devant vous, le Big Dean’s Café, un petit établissement sans prétention et aux prix plutôt raisonnables vu la localisation si vous voulez manger un morceau en terrasse face à la jetée (mais sans s’attendre à des miracles culinaires non plus) :

Big Dean’s Café
bar proche du Pier où l’on peut notamment manger des burgers, des onion rings mais aussi des fish & chips ou des fish tacos.

adresse : 1615 Ocean Front Walk, Santa Monica, CA 90401

site web : http://bigdeansoceanfrontcafe.com

avis et photos : http://www.yelp.com/biz/big-deans-caf%C3%A9-santa-monica-2

Horaires : tous les jours de 11h à 22h

Le petit alignement de commerces et restaurants dont fait parti le Big Dean’s Café représente le dernier bloc survivant du Santa Monica Boardwalk, la promenade en bois qui longeait la plage de part et d’autre de la jetée.

Avancez en longeant le front de mer vers le sud. A 50 mètres en bordure du parking, le petit stand Hot Dog on a Stick sert des Corn Dogs, des saucisses frites dans une pâte à beignet à la farine de maïs, servies sur un bâtonnet en bois.

Hot Dog On A Stick
Stand de hot dog on a stick (=corn dog, saucisse en beignet dans une pâte de maïs) typiquement américain, mais aussi des frites, et des funnels cakes sticks (des petits beignets). Compter environ 5$ pour un corn dog, une portion de frite ou de funnel cakes sticks.

adresse : 1633 Ocean Front, Santa Monica, CA 90401

site web : http://www.hotdogonastick.com/

avis et photos : http://www.yelp.com/biz/hot-dog-on-a-stick-santa-monica-2

Juste devant l’échoppe de corn dogs, des terrains de volley ball. Il faut savoir que le Beach Volley a été inventé à Santa Monica Beach. C’est le développement de la jetée municipale puis du brise-lame qui ont contribué à agrandir la plage en gagnant sur l’océan. Cette surface supplémentaire fut mise à profit par des beach clubs, qui organisaient des jeux sportifs sur la plage, dont le volley ball. En 1930, Paul « Pablo » Johnson, du Santa Monica Athletic Club, en eut assez d’attendre l’arrivée des autres joueurs pour une partie traditionnelle de volley ball jouée à 6 contre 6, et proposa à ses 3 acolytes déjà présents de tenter une partie en 2 contre 2. Le Beach Volley moderne était né et se répandit aux autres clubs. Aujourd’hui, c’est une discipline olympique. 

Continuez vers le sud le long de la plage pour rejoindre Chess Park. Ce petit parc en bordure de la plage comprend de nombreuses tables avec des échiquiers où les passionnés s’affrontent (surtout le week-end dans l’après midi). Il peut malheureusement selon les jours et les heures être également un repaire de junkies et de sans abris.

Sur la plage, directement en face du Chess Park, des agrès de gymnastique ont été réinstallés à l’endroit où est née Muscle Beach. Les premiers agrès avaient été installés dans les années 30 et avaient instantanément attiré une foule de sportifs et gymnastes, qui allaient donner naissance à la culture physique moderne et au Body Building. La fermeture des installations à la fin des années 50 faute de moyen pour les entretenir allait conduire au déplacement progressif des athlètes vers Venice Beach où un petit stand de musculation en bord de plage allait devenir Muscle Beach Venice, où s’entrainaient des athlètes comme Arnold Schwarzenegger ou Lou Ferrigno avant de devenir des stars de cinéma (Lou Ferrigno est plus connu du grand public pour avoir interprété Hulk dans la série télévisée du même nom). Continuez encore un peu plus loin, jusqu’aux Aerial Rings, des anneaux de gymnastiques suspendus où vous pourrez peut être admirer les acrobaties d’athlètes à l’entraînement.

Si vous n’avez pas encore été vous baigner, vous pouvez profiter de South Beach pour aller vous confronter aux vagues du pacifique. Vous trouverez des douches et toilettes dans le petit bâtiment au milieu de Muscle Beach. 

Puis empruntez Marine Terrace pour rejoindre l’Appian Way où vous tournerez à gauche pour passer devant la façade du Loews Santa Monica Beach Hotel. Prenez à droite sur Pacific Terrace, puis à gauche sur Ocean Avenue. Enfin, prenez à droite pour rentrer dans le Tongva Park (nommé en hommage aux indiens Tongva qui peuplaient le bassin de Los Angeles quand les premiers européens arrivèrent en Californie), en passant sous la petite passerelle. Juste après être passé sous la passerelle, prenez les escaliers sur votre gauche pour rejoindre les deux overlooks (qui encadraient la passerelle), offrant des panoramas sur la plage, l’océan Pacifique et la Santa Monica Pier. Puis traversez le parc. Sur votre droite, une grande aire de jeu pour enfant avec des long toboggans offre également un petit espace de sprinklers pour rafraichir les plus jeunes lorsqu’il fait chaud. 

Vous émergerez du parc sur Main St, juste en face du Santa Monica City Hall, la mairie de Santa Monica. Elle fut érigée à la fin des années 30 dans le cadre d’un programme de construction fédéral porté par le New Deal de Roosevelt géré par la Public Works Administration (PWA). L’idée était de financer des constructions “utiles” dans tout le pays pour tenter de relancer l’économie, ou à défaut, de donner du travail à ceux qui en manquaient cruellement pendant la grande dépression. Tous les édifices financés par la PWA partagent le même style architectural caractéristique, mélange d’Art Déco et d’Art Moderne. 

Prenez à gauche sur Main St et passez au-dessus de l’autoroute (Santa Monica Freeway) avant de traverser le petit parc qui vous ramènera en face de votre parking. Sur votre gauche, tout au bout de Colorado Avenue, l’entrée de la Santa Monica Pier est marquée par l’arche bleue à néons, aujourd’hui iconique, et marquant l’entrée du Santa Monica Yacht Harbor évoqué plus haut.

 

Vous avez apprécié ce début de circuit ? Découvrez l’intégralité de ce circuit dans un package complet comprenant la carte détaillée avec tous les points d’intérêt, le tracé de l’itinéraires sur la carte, le texte intégral et illustré de description du circuit aux formats PDF, Kindle et ePub, imprimable ou chargeable dans vos téléphones portables. 

 

Offre spéciale – Durée limitée

(Paiement par carte bancaire ou Paypal – téléchargement immédiat après règlement)

Un circuits de découverte de Santa Monica Beach et une carte adaptée à la consultation sur place

Notre expérience du voyage nous a conduit à trouver la formule optimale d’exploration des villes : une grande préparation en amont pour identifier tous les points d’intérêts, l’élaboration du meilleur circuit pour les explorer, et un outil efficace sur place pour suivre le tracé de ces circuits et identifier tous les points d’intérêt. Cet outil, ce sont les cartes interactives avec géolocalisation de votre position, sur un téléphone portable. C’est beaucoup plus efficace qu’un plan papier, et vous passez en outre beaucoup plus inaperçu dans la ville à consulter votre mobile qu’avec un plan à la main.

Un circuit de découverte de Santa Monica Beach consultable sur vos téléphones, tablettes ou liseuses

Aussi, nous nous proposons de vous faciliter votre visite de Santa Monica Beach en accédant à notre circuit au format PDF, Kindle (.mobi) et Epub (liseuses électroniques génériques), mais aussi à la carte interactive correspondante avec le tracé du circuit et les différents points d’intérêt.

Vous recevrez donc :

  • notre circuit au format PDF (pour le charger dans vos téléphones portables ou tablettes et/ou l’imprimer) soit 24 pages de descriptions détaillées
  • notre circuit au format Kindle (pour les charger dans votre liseuse Amazon Kindle)
  • notre circuit au format ePub (pour les charger dans votre liseuse électronique générique ou dans votre téléphone portable)

Une carte interactive avec le tracé du circuits de découverte de Santa Monica Beach et les points d’intérêt

Vous aurez également accès à une carte Google Maps détaillées de ce circuit, dans laquelle vous retrouverez le tracé précis du circuit, et tous les points d’intérêt cités dans le circuit (monuments, restaurants, magasins, lieux insolites etc.).

Vous recevrez également une documentation pour installer l’application gratuite Maps.me sur votre téléphone portable ou tablette, charger la carte de Santa Monica Beach et le tracés du circuit et ses points d’intérêt dans Maps.me, ainsi que le fichier au format KMZ regroupant les points d’intérêts et le tracé du circuit nécessaires pour charger le circuit dans Maps.me

Une application gratuite pour suivre le tracé du circuit découverte de Santa Monica Beach sur vos téléphones portables et tablettes

Vous pourrez consulter en ligne la carte de Santa Monica Beach depuis votre ordinateur pour préparer votre séjour, mais vous pourrez également la charger dans vos téléphones portables via l’application gratuite Maps.me pour une utilisation une fois sur place à Los Angeles : vous disposerez alors d’une carte détaillée de Santa Monica Beach, du tracé des circuits et de l’emplacement des routes, des points d’intérêts, sur votre téléphone portable (ou tablette), en mode hors ligne (sans avoir besoin de vous connecter à internet par wifi ou réseau mobile, sans aucun surcoût). Vous pourrez même utiliser gratuitement la fonction GPS de votre téléphone pour visualiser votre emplacement exact sur la carte à tout moment, et suivre facilement le tracé des circuits.

Nous vous conseillons d’ailleurs de suivre les itinéraires à deux, avec chacun un téléphone portable : l’un suit le tracé sur la carte et vous dirige dans les rues de Santa Monica Beach, l’autre suit les itinéraires sur les documents PDF ou ePub/Kindle, et lit les différentes informations sur les lieux rencontrés.

Pour 4.90€ seulement (Offre Spéciale – au lieu de 9.90€ – durée limitée), nous vous simplifions la vie et vous permettons de suivre nos circuits dans les rues de Santa Monica Beach avec tout le confort de cartes et plans interactifs, ainsi que tout le contenu du circuit dans le creux de votre main !

Offre spéciale – Durée limitée

(Paiement par carte bancaire ou Paypal – téléchargement immédiat après règlement)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *