Quelle est la meilleure saison pour partir en Floride ?

Vaste question à laquelle nous sommes souvent confrontés, et qui appelle souvent des réponses fort différentes selon la personne à laquelle vous la posez. Nous allons tenter d’y répondre en trois fois, d’abord avec la réponse classique et presque officielle, ensuite avec ce qui est probablement la réponse la plus honnête et réaliste, avant de terminer par la réponse la plus subjective : la nôtre.

La réponse classique « officielle » : la meilleure saison pour partir en Floride est la mi-saison, au printemps et à la fin de l’automne. En effet, durant la saison d’hiver, l’eau est un peu froide pour bien profiter de la mer, et l’été est très, vraiment très chaud, et marque le début de la saison des ouragans.
La réponse honnête et réaliste : il n’y a pas réellement de « meilleure » saison pour profiter de la Floride. Il fait beau toute l’année.
L’hiver est très doux et très agréable même s’il est vrai que la température de l’eau de la mer tombe à 21 ou 22 degrés dans les Keys, et moins encore quand on remonte vers les nord et sur les plages du golf du Mexique. Attention cependant : derrière les moyennes douces peuvent se cacher des hivers nettement plus rudes : cette année par exemple, le thermomètre a frôlé les 0 degrés à plusieurs reprises à Miami, et les orangeraies du centre de la Floride ont gelé. C’est clairement inhabituel, mais c’est une éventualité à laquelle il faut être préparé.
La fin du printemps permet de conjuguer un temps beau mais pas trop chaud, et des températures de l’eau qui deviennent très agréables.
L’été est chaud, voire très chaud, mais l’eau est incroyablement chaude, et la deuxième partie de l’été correspond sur toute une partie de la Floride à la plus basse saison, aussi les plages sont désertes et les prix (notamment des hôtels) très bas.
L’automne est marqué par les ouragans, mais aussi le retour de la douceur.
En résumé, on peut réellement partir et profiter de la Floride toute l’année.
En outre, il n’y a pas vraiment de saison haute et basse très marquée (exceptés les pics constatés aux fêtes de fin d’année) : en fait, la fréquentation dépend beaucoup de la région, des vacances américaines, et du jour de la semaine (les week-ends étant évidemment plus chargés). Ainsi la saison haute sera très différente à Miami, Orlando, dans les Keys ou sur la côte sud-ouest (Naples-Tampa). Il n’en reste pas moins que la capacité hôtelière de la Floride est très importante, et la crise économique joue beaucoup sur la fréquentation et assure des prix corrects la plupart du temps. Enfin, si l’on peut dire que la Floride se visite en toute saison, il faut néanmoins rappeler qu’on ne peut en profiter de la même façon selon l’époque de l’année. On ne profitera pas de la même façon des Everglades en hiver (promenade en vélo, alligators concentrés dans les nids de reproduction…) qu’en été (chaleur parfois accablante, invasion de moustiques par endroit, alligators dispersés dans toute la péninsule mais que l’on peut rencontrer au hasard des ballades en canoe). De la même façon, si l’on entend profiter pleinement des plages, des joies du snorkeling, l’hiver est plus que déconseillé. Et si à l’inverse vous comptez camper en Floride, l’été est proscrit. Essayez donc de bien prendre en compte vos motivations et goûts personnels dans le choix de la saison de votre voyage, et une fois les dates choisies, adaptez votre périple et vos activitées à la saison.
Enfin, il y a la dernière réponse, à savoir notre préférence personnelle et subjective : à contre courant des guides, et au risque d’attirer sur nous les foudres de la critique, nous pensons que la saison idéale pour profiter de la Floride est l’été. Il fait très chaud, c’est vrai (35 degrés dans la journée, parfois difficilement supportable en plein soleil quand il est à son zénith et surtout 28-29 la nuit). Mais en Floride tout est climatisé : voitures, hôtels, magasins et restaurants. Aussi souffre-t-on peu de la chaleur, et en tout cas jamais en continu. On est assuré de manger au frais et de dormir au frais la nuit. Il y a toujours un échapatoire, notamment aux heures les plus chaudes. Alors, oui, il fait chaud, mais on n’en souffre pas. Assurément moins qu’en période de canicule sur la côte d’Azur pour prendre une comparaison. On peut évidemment éviter les heures les plus chaudes de 13h à 16h. En outre, un gros facteur tempérant cette chaleur, est le fait qu’on est très souvent dans ou à proximité de l’eau : à la plage, à la piscine de l’hôtel, ou dans les sources ou rivières, l’eau est un facteur tempérant indéniable.
Ensuite, l’été en Floride, on bénéficie d’une température de la mer et des piscines tout bonnement exceptionnelle. Compter 32 à 34 degrés en moyenne. C’est une expérience incroyablement reposante et relaxante. Enfin, l’été, et notamment la seconde partie de l’été correspond à l’une des saisons les plus basses : les hôtels ont toujours de la place, affichent des prix très bas, et les plages ou parcs sont déserts durant la semaine, ce qui est particulièrement agréable. Sur les plages sauvages de la côté sud-ouest, on peut litérallement compter le nombre de personnes avec lesquelles vous partagez plusieurs kilomètres de plages. Attention cependant, les week-ends voient souvent déferler les locaux, et les hôtels des Keys se remplissent soudainement, de même que les parcs naturels du centre deviennent de gigantesques aires de picnic où les locaux viennent passer l’après midi en famille et se rafraîchir dans les sources (ce qui est du reste un spectacle à part entière à ne pas manquer). En conclusion, si l’on prend la peine de s’y adapter quelque peu, l’été est une saison idyllique en Floride, pendant laquelle vous pourrez profiter pleinement de prix extrêmement concurrentiels pour allonger votre séjour à budget équivalent, et découvrir de multiples activités aquatiques relaxantes et dépaysantes.
La météo en fonction de la saison 
Vous trouverez ci-après les moyennes habituelles des températures minimales (nuit) et maximales selon le mois, ainsi que les précipitations moyennes constatées, et ce pour un ensemble de villes réparties sur l’essentiel du territoire de la Floride.






Source : weather.com

 

Concernant les précipitations, vous pouvez constater qu’elles sont plus abondantes l’été : il faut néanmoins relativiser l’impact de ce dernier point sur vos vacances. En effet l’essentiel de la pluie l’été provient d’averses tropicales. Celles-ci sont relativement fréquentes mais aussi courtes qu’intenses. En regardant la météo sur la Floride en été, on est d’ailleurs surpris de voir assez rarement un grand soleil dans les prévisions, mais plutôt un soleil partiellement caché par un nuage d’orage et la mention « scattered t-storm » ou « PM t-storm ». Cela ne signifie nullement une mauvaise journée, mais la possibilité d’averses éparses ou en fin d’après midi. Encore une fois, ces dernières sont courtes, très localisées et qui plus est chaudes. Pas de quoi changer vos plans la plupart du temps.
La température de l’eau en fonction de la saison
De la même façon, nous avons compilé dans le tableau ci-après les températures moyennes de l’eau constatées tout au long de l’année sur un ensemble de plages de Floride. On pourra constater qu’à la différence des îles des Caraïbes comme la République Dominicaine qui jouit de températures de l’eau à peu près constantes toute l’année (oscillant entre 26 et 28 degrés), la Floride connait de fortes variations de la température de la mer selon les saisons. Celles-ci atteignent donc des sommets quasi inédits dans les Caraïbes et le Golfe du Mexique pendant l’été, mais descendent de telle manière qu’il n’est possible de se baigner en hiver qu’à la pointe sud de la péninsule de Floride, et encore, si la météo le permet.
La plupart des hôtels sont dôtés de piscines chauffées (pour l’hiver, car le reste du temps il est évidemment inutile de chauffer une eau qui rivalise parfois avec les températures d’un jacuzzi au plus fort de l’été). Quant aux sources et rivières dans lesquelles on peut se baigner notamment dans le centre de la Floride, elles bénéficient de températures égales toute l’année, autour de 21 ou 22 degré. C’est frais, mais pas désagréable quand il fait bien chaud.
Et les ouragans ?
L’été en Floride marque le début de la saison des ouragans (à partir de juillet, jusqu’en octobre/novembre, avec un pic prononcé en septembre-octobre). Cela peut être un problème, si vous partez pour une période courte de 10 ou 15 jours, et/ou si votre circuit et surtout vos étapes sont établies et réservées à l’avance. Si vous croisez ainsi la route d’un ouragan, comptez 4-5 jours de temps perturbé, et s’il passe sur vous, 48h d’immobilisation à l’hôtel : c’est un expérience que vous pourrez raconter pendant des années, mais sur une période courte, ça gâche un peu les vacances. C’est pour cela que si vous restez libre de vos mouvements en ne réservant pas vos hôtels à l’avance, vous pouvez parfaitement éviter la trajectoire d’un éventuel ouragan en changeant de côte par exemple. Vous ne subirez alors que quelques jours de temps un peu mitigé et une mer agitée (mais toujours chaude). Sachez également que la méteo américaine est relativement précise en la matière, et qu’un ouragan est toujours annoncé une semaine à l’avance, et sa trajectoire précisée au moins 48 h avant son passage. Maintenant, il faut également relativiser le risque : sur la décennie 1990-2000, la plus intense en terme d’activité d’ouragan enregistrée depuis 1 siècle, on a dénombré 6 ouragans étant entrés en contact avec la Floride, donc environ une année sur deux. Et la saison des ouragans se concentre principalement entre août, septembre et octobre, mais on dénombre 6 fois plus d’ouragans en septembre-octobre qu’en août.
Répartition du nombre d’ouragans ayant touchés les côtes de Floride au XXème siècle selon les mois
Pour encore mieux mettre en perspective le risque d’ouragan en août, sachez qu’il y en a eu 7 (qui ont touché la Floride) sur les 100 dernières années. Et pour la petite histoire, sur ces 7 ouragans en un siècle, nous étions sur place en Floride pour 3 d’entre eux, dont le tristement célèbre Katrina.
En résumé, réfléchissez précisément à ce que vous recherchez à travers votre voyage en Floride, puis choisissez la saison la plus appropriée.

Besoin de suggestion d’itinéraire pour votre séjour en Floride ?

Consultez notre article présentant un exemple de circuit de 15 jours atypique pour découvrir la Floride authentique au delà des sentiers battus les plus touristiques.

A la recherche d’un hôtel pour votre séjour en Floride ?

Ne cherchez plus ! Nous avons écrit un article sur la problématique de cette recherche et vous proposons une sélection d’hôtels corrects et pas chers à Naples et Ocala. Suivront prochaînement d’autres sélections pour les autres étapes de périple floridien

Accéder à notre article « Notre sélection d’hôtels à Naples, Florida

Accéder à notre article « Notre sélection d’hôtels à Ocala, Floride

 
 
 

Retrouvez tous nos articles regroupés par thématique pour préparer votre voyage aux Etats-Unis.

Les Guides

Les auteurs de ce blog travaillent actuellement sur l’écriture d’une série de guides pratiques sur le voyage aux Etats-Unis, qui apportent un regard fort différent et complémentaire par rapport au positionnement des guides touristiques traditionnels. Les 3 premiers ouvrages programmés sont constitués d’un guide sur la gastronomie américaine, d’un guide généraliste sur le voyage aux Etats-Unis, et d’une compilation de circuits détaillés en Floride. Le premier guide sur la gastronomie américaine devrait être disponible début 2012, et celui sur la Floride courant 2012.

Le Coaching

Enfin, nous essayons de faire profiter les voyageurs de nos conseils via le Blog, et pour ceux qui souhaiteraient un accompagnement beaucoup plus poussé et personnalisé, nous avons lancé fin 2010 une prestation de coaching : nous élaborons pour vous un circuit complètement adapté à l’âge des participants, à vos goûts et attentes et votre budget, un séjour à votre rythme qui vous permettra de découvrir une Amérique authentique, de participer à des évènements typiques très prisés par les américains (manifestation sportive, festivals locaux, rodeo, compétition de barbecue …). Nous vous aiderons également à trouver les meilleurs prix pour vos billets d’avion, la location de votre voiture et vous apprendrons la meilleure façon de se loger à moindre coût. Plus d’information sur la Prestation de Coaching Voyager Aux Etats-Unis.

21 Commentaires

  1. Voyager-aux-Etats-Unis.com

    @Sandra

    (répondu par email)

    Répondre
  2. Sandra

    Bonjour,
    Nous partons en Floride du 9 juillet au 6 août et avons loué un camping car. Pouvez-vous nous donner quelques conseils, car c’est notre première expérience de ce genre, et nous donner également quelques astuces pour stationner notre rv ? Il n’est pas très grand, il s’agit d’un 2 places adultes et un enfant, c’est un c19 de 6.15 m. Peut-on le garer sur un parking de supermarché par exemple ? Est-on obligés de payer un emplacement dans un camping ? Notre voyage étant d’un mois, nous envisageons de faire les Keys, puis remonter vers les Everglades, pour terminer par la Nouvelle-Orléans. Merci d’avance pour tous vos précieux conseils et bons plans.

    Répondre
  3. Chris

    Bonjour,
    Bravo pour votre site et ttes ces infos!
    Notre séjour de 23 jours est prévu pour le mois de juillet 2015.
    Ns resterons sur Miami (car logement prévu) 12 jours, puis 4-5 jours Orlando, et ensuite grâce à vous, ns irons ds le nord profiter de ces descentes ds les rivières, puis retour par l’ouest vers Naples, et terminer par les Keys.
    De Key West, aller sur une île (non peuplée) pour 1 journée (sans y dormir) en hydravion est-ce possible à moindre coût? Est-ce que c’est exceptionnel?
    Par avance merci.
    Bonne continuation!

    Répondre
  4. elsa

    bonjour ,
    merci pour toutes ces infos que contient votre site .
    je souhaite partir du 16 au 31 octobre en floride avec mon mari et mes 2 enfants mais nous pensons camper (tente) . le bclimat et les moustiques le permettront-ils ?

    Répondre
  5. marie

    Bonjour,
    nous voudrions aller à Orlando en juillet mais j’ai peur que qu »il y ai vraiment trop de monde dans les parcs d’attractions (Disney, universal studio…). Nous y sommes déjà allé en juin l’an passé, C’était tout à fait supportable. Il parait que le nombre de touristes en Floride monte d’un quart en juillet et j’ai peur que cela soit intenable dans les files d’attente en juillet avec en plus la chaleur. Merci par avance pour votre aide.

    Répondre
  6. Sue

    J’aimerais aller aux Keys de la Floride du 3 au 10 mai.
    Selon vous est-ce une Belle période?
    Température, ouragan, pluie?
    Merci pour vos conseils,

    Répondre
  7. Patrick

    Bonjour,
    Pour m’être rendu en Floride il y a quelques années, votre article est vraiment remarquable !

    Répondre
  8. bildy

    bonjour,
    merci pour votre article il est cool 🙂
    voila nous sommes à new york et nous aimerons passer quelques jours à miami sauf que ça tombe pile en septembre avec les pics d’ouragans :/
    pensez vous qu’il faut prendre le risque d’y aller en sachant qu’il faut réserver pour payer moins cher :/ ?
    merci 😉

    Répondre
  9. VANINHA

    ; NOUS arrivons a MIAMI le 24/12 après une croisière et nous aimerions rester quelques jours à MIAMi avant de repartir sur PARIS, nOUS SOMMEs retraités donc bien sûr par d’auberge de jeunesse mais l’hôtellerie nous parâit chère v ers quoi nous orienter svp ? D’autre part ou vaut-il mieux aller soit a miami ou miami beach – merci

    Répondre
  10. Voyager-aux-Etats-Unis.Com

    @Aurore

    Par définition, oui vous prenez le risque des aléas climatiques qui sont à leur maximum sur cette période. Sur les 100 dernières années, un ouragan à touché directement les côtes de Floride une année sur 4 pendant les mois de septembre. Et chaque année des ouragans au large causent effectivement des perturbations météorologique.

    Ceci étant dit, cela ne rend pas impossible de profiter de cette période, et si la chance est de votre côté, à l’inverse, vous bénéficierez de conditions agréables avec une fréquentation très basse ce qui est fort agréable.

    Le mieux pour parer à tout problème météorologique est d’être très préparé (pour avoir des activités de rechange) et de rester flexible dans la mise en oeuvre de son itinéraire. Ainsi on pourra décider de rester plus ou moins longtemps dans telle ou telle région, en fonction des aléas météos. On évitera les keys en cas mauvais temps (les îles perdent vraiment leur charme dès qu’il fait gris et que la mer est agitée), on basculera d’une côte à l’autre en fonction de la météo et on privilégiera les activités dans la forêt subtropicale et les rivières de la partie nord de la Floride, souvent moins touché par les aléas méteo, notamment le matin.

    A l’inverse si vous êtes cloué sur une ville (réservation ferme) alors qu’un ouragan arrive, vous aurez 2 à 3 jours d’immobilisation complète, ce qui est sur un séjour court n’est pas très agréable.

    Répondre
  11. Aurore

    Bonjour,

    J’organise un autotour de 15 jours avec mon mari en destination de la Floride pour septembre et votre site a été d’une très grande aide. Je n’avais vraiment pas penser aux tempêtes tropicales et ouragans divers… Je suis du coup un peu inquiète, notre séjour est plutôt court. Pensez-vous que nous prendrions beaucoup de risque en partant en tout de même à cette période ?

    Merci d’avance pour votre réponse.

    Répondre
  12. Philippe

    Je rebondi sur votre commentaire au sujet de la température en Floride : "Assurément moins qu’en période de canicule sur la côte d’Azur pour prendre une comparaison". Visiblement vous ne connaissez pas la Côte d’Azur réputée pour son climat doux, tant en été qu’en hiver. Si vous souhaitez prendre un exemple de canicule, le Sud- ouest ou l’Alsace par exemple semblent plus adapté car la température peut monter à 38 ou 40° à l’ombre ce qui n’arrive jamais sur la côte d’azur. Nous avons 25 /27° en moyenne et les jours de canicule cela monte à 30°.

    Répondre
  13. Clocalli

    Votre blog est super tombé par hasard mais quelle mines d info bravo!
    Nous partons pour mi juillet 3 semaines USA avec notre petite fille de 3 ans avez vous des astuces, des endroits ou aller avec la puce ? Nous allons faire NY, sans fransisco et Floride . Éventuellement auriez vous un contact sérieux pour avoir une nany parlant un peu français ? (pour NY par exemple)
    Merci a vous de votre réponse
    Cordialement

    Répondre
  14. Mel06

    Bonjour ,

    Je suis deja allee a Orlando en Mai de l annee 2011 et il faisait vraiment tres tres chaud.Toutefois la clim et les brumisateurs rendaient les journees supportables.
    Nous avons pu profiter de la piscine de l hotel et cela fait vraiment du bien apres une longue journee de marche dans les parcs.
    Je souhaiterais cette fois ci m y rendre du 1 au 15 decembre mais je ne suis pas sure de pouvoir me baigner dans les piscines des hotels ???Qu en pensez vous?
    Merci d avance pour vos reponses.

    Répondre
  15. voyager-aux-etats-unis.com

    @Mü

    > J’ai une petite question cela dit : je n’ai pas encore identifié quelle est la période la plus
    > économique en terme de prix des billets. Pourriez-vous m’aiguiller ? En attendant, je
    > poursuis mes recherches (vol 1 : paris-miami ?) …

    C’est une question épineuse car les prix sont assez variables. Néanmoins, les prix les plus élevés sont pendant les deux mois d’été juillet et aout. Car même si nous avons indiqué que c’est plutôt une saison basse sur la Floride, c’est une saison très haute sur le reste des Etats-Unis, or, l’essentiel des votes ne sont pas des vols directs, et font une escale dans une autre ville américaine, avant d’emprunter un vol interne vers la Floride. Comme le vol transatlantique est très cher car correspondant à une saison haute, cela se ressent directement sur le prix global du billet pour la Floride.

    Donc, les meilleurs prix se trouvent généralement autour du mois de Mai et de la fin de l’automne.

    Souvent également, et notamment pour les saisons où les prix sont les plus chers, les meilleurs prix s’obtiennent en s’y prenant à l’avance.

    Un moyen également de faire baisser sensiblement le prix des billets en juillet ou aout, est de mordre à l’aller sur juin ou au retour sur septembre, même d’un jour ou deux.

    Enfin, le plus souvent, Miami est une destination moins chère qu’Orlando ou Tampa depuis la France.

    Répondre
  16. Bonjour et Merci ! votre article est super ! il m’est très utile et répond même à des questions que l’on ne se posent pas assez avant de partir en périple !
    J’ai une petite question cela dit : je n’ai pas encore identifié quelle est la période la plus économique en terme de prix des billets. Pourriez-vous m’aiguiller ? En attendant, je poursuis mes recherches (vol 1 : paris-miami ?) …
    😉 Mlle M.

    Répondre
  17. Roger

    Bonjour je prévoie aller passer 3 mois (mi-Janvier à mi-Avril) 2013 en Floride avec mon père.
    J’ai un VR de classe C de 29′
    Mon père ne parle pas beaucoup Anglais.
    Les gens me dise d’aller au Paradise Island ou le Sunshine Holiday à Fort Lauderdale Fl.
    J’aimerais avoir des commentaires sur ses camping
    Merci beaucoup

    Répondre
  18. voyager-aux-etats-unis.com

    @titiar

    > Pouvez vous me dire quelle serait la meilleure période sachant
    > que nous avons deux fils âgés de 13 et 6 1/2 ans? Nous hésitons
    > entre les vacances d’avril et les 15 premiers jours de juillet

    Toutes les clés de réponse sont dans l’article, mais si nous devions choisir nous même ce serait début juillet, en serrant le budget pour gagner quelques jours (une petite semaine ?) et profiter au maximum de tout ce que la Floride peut apporter.

    Répondre
  19. titiar

    Bonsoir,

    Merci pour toutes ces informations. Pouvez vous me dire quelle serait la meilleure période sachant que nous avons deux fils âgés de 13 et 6 1/2 ans? Nous hésitons entre les vacances d’avril et les 15 premiers jours de juillet sachant également que nous avons prévu au programme quelques parcs d’attractions à Orlando? Il s’agira dans tous les cas d’un circuit libre sans réservation au préalable des hôtels.
    Merci. Cordialement.

    Répondre
  20. voyager-aux-etats-unis.com

    Bonjour, merci pour vos encouragements.

    Concernant votre question : oui, une voyage de 3 semaines en octobre est parfaitement indiqué. L’eau sera encore agréable, et il ne fera plus aussi chaud qu’en été. Peu de pluie, sauf en cas de (court) passage d’une perturbation tropicale.

    Quand au sens de rotation de votre trajet, tout dépend de votre aéroport d’arrivée et de départ. En arrivant à Miami, nous préférons traverser directement sur la côte ouest, la remonter vers le nord, et finir en redescendant la côte est jusqu’à Miami et aux Keys. Mais c’est vraiment un question de gout et d’habitude : aucun contre indication à faire l’inverse.

    Nous ne pouvons donc que vous encourager dans votre projet !

    Répondre
  21. kmi

    SALUT, C’EST EXCELLENT TON ARTICLE, ENFIN QUELQU’UN QUI OSE DIRE LES CHOSES COMME ELLES SONT, JE TROUVE QUE TU AS UN BON SENS.
    JE REVE DE VISITER LA FLORIDE-KEYS-LOUISIANE ET N’Y SUIS JAMAIS ALLéE CAR MES VACANCES SONT TOUJOURS EN OCTOBRE, 3 SEMAINES IMPOSéES….CROIS TU DONC QU’IL M’EST POSSIBLE ALORS DE FAIRE UN JLOI VOYAGE, MOIN CHER QU’AU AUTRES PéRIODES, AVEC DE LA PLUIE CERTES, MAIS DU BEAU ET CHAUD QUAND MEME A 75%….PS JE VIENS DE SUISSE ET SI ON REGARDE LE RELEVER DES PRéCIPITATIONS EN SUISSE ON PEUT RIGOLER … AUSSI QUE PENSES TU LE PLUS JUDICIEUX, DESCENDRE MIAMI ET REMONTER PAR SARASOTA OU L’INVERSE? MERCI POUR TES RéPONSES!!!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *