Le Colorado, le secret le mieux gardé de l’Ouest américain

Pensez à votre prochain voyage dans l’Ouest, fermez les yeux et dîtes-nous les images et mots qui vous viennent immédiatement à l’esprit. Grands espaces, paysages insolites et contrastées, saloon, villes fantômes, faunes sauvages, … ?

Si vous interrogez les voyageurs français sur ce qu’ils attendent d’un séjour aux Etats-Unis, il y a fort à parier que les réponses qu’ils donneront collent plus avec ce qu’on peut trouver au Colorado que dans n’importer quel autre Etat américain. Et pourtant, malgré des atouts exceptionnels bien que trop souvent sous-estimés voire même parfois insoupçonnés, cette destination n’est qu’assez rarement intégrée à un périple itinérant à la découverte de l’Ouest américain, notamment pour les premiers voyages.

 

Incroyable richesse des paysages, profond ancrage d’une culture western toujours très vivace, et diversité inégalée des activités proposées font du Colorado, une destination de choix sur le papier pour qui veut découvrir les Etats-Unis. Après avoir passé en revue les richesses exceptionnelles que le Colorado peut offrir à ses visiteurs, nous essaierons de comprendre pourquoi cette destination ne se fraye que trop rarement une place dans les itinéraires conseillés des agences et des guides. Nous vous proposerons de corriger cette grave erreur et vous monterons à quel point il est facile et extrêmement bénéfique d’intégrer le Colorado, soit comme destination à part entière d’un séjour aux Etats-Unis, soit comme étape dans un périple itinérant à travers l’Ouest américain.

Le Colorado, une densité inégalée de sites naturels ou historiques d’une variété exceptionnelle

Ce qui frappe immédiatement si l’on dresse une carte des principaux points d’intérêts du Colorado, c’est la très grande homogénéité de répartition des sites à visiter et une forte densité de ces points d’intérêt. Quelle que soit sa position sur la carte du Colorado, on est toujours à moins d’une ou deux heures de route d’un site majeur, d’un parc exceptionnel, d’une petite bourgade qui vaut franchement le détour,  d’une attraction dépaysante et originale :

Tout d’abord le Colorado compte 4 parcs nationaux, qui a eux seuls expriment toute la diversité et la richesse naturelle et culturelle qu’offre cet Etat :

– Les montagnes rocheuses, assez emblématiques de la région, au Rocky Mountain National Park à moins d’une heure de Denver.

Rocky Mountain National Park
Rocky Mountain National Park   Rocky Mountain National Park   Rocky Mountain National Park   Rocky Mountain National Park

– Les cultures indiennes préhistoriques à Mesa Verde National Park, à proximité immédiate de l’angle sud ouest du Colorado, le seul endroit des Etats-Unis où 4 Etats se touchent en un même point, dans la région qui tire son nom de cette originalité géographique, Four Corners.

Mesa Verde National Park
Mesa Verde National Park   Mesa Verde National Park   Mesa Verde National Park   Mesa Verde National Park

– les gorges sombres et profondes du Black Canyon of the Gunnison National Park : alors que la rivière Colorado franchit le Grand Canyon avec un dénivelé de 1.4 mètre tous les kilomètres, la rivière Gunnison traverse le Black Canyon avec un dénivelé de 45 mètres tous les kilomètres, creusant une gorge resserrée aux parois vertigineuses ! L’étroitesse et la profondeur du canyon laissent difficilement entrer le soleil ce qui assombrit ses parois et lui vaut son nom.

Black Canyon of the Gunnison
Black Canyon of the Gunnison   Black Canyon of the Gunnison   Black Canyon of the Gunnison   Black Canyon of the Gunnison

– non moins étonnant, les dunes de sables du Great Sand Dunes National Park sont les plus hautes et les plus étendues d’Amérique du Nord, culminant à 230 m et s’étendant sur plus de 77 km2 (A titre de comparaison la dune du Pilat atteint péniblement les 100m de hauteur et s’étend sur moins de 3 km2).
Véritables paysages sahariens en constante évolution et bordés de montagnes, le parc est parcouru sur sa frontière Est par une petite rivière au tracé changeant, où petits et grands pourront se rafraîchir les pieds entre deux descentes en luge à flanc de dune, et édifier des châteaux de sable à la dimension de ces paysages incroyables !

Great Sand Dunes
Great Sand Dunes   Great Sand Dunes   Medano Creek   Medano Creek

Deux National Monuments parmi les 6 que compte le Colorado complètent cette déjà très large diversité de paysages offerte par ces 4 parcs nationaux :

– le Colorado National Monument (près de Grand Junction) contraste avec les falaises noires du Black Canyon of the Gunnison en offrant des paysages de gré rouge creusés par l’érosion qui rivalisent avec les plus grands parcs nationaux, et préfigurent les formations rocheuses que l’on trouve dans tous les autres parcs dispersé sur le Plateau du Colorado, de Canyonlands au Grand Canyon. Ce plateau désertique bordé par la rivière Colorado et profondément modelé par l’érosion offre des panoramas exceptionnels et de nombreux sentiers à explorer mais sans l’affluence des parks de l’Utah ou de l’Arizona (dont la notoriété engendre une fréquentation touristique parfois étouffante pour l’amateur de calme et de grands espaces naturels).


Colorado National Monument   Colorado National Monument   Colorado National Monument   Colorado National Monument

– dans l’angle Nord-Ouest du Colorado, le Dinosaur National Monument à cheval sur le Colorado et l’Utah rassemble des canyons tout aussi spectaculaires, creusés par la Green River et la Yampa River, dans les lieux dit d’Echo Park et des Gates of Lodore. Mais comme son nom l’indique, ce National Monument a plus encore à offrir que des paysages magnifiques : c’est également l’un des sites archéologiques les plus riches du continent américain, d’où ont déjà  été extraits des milliers d’ossements de dinosaures. On peut y visiter une incroyable carrière où des centaines d’os de dinosaures peuvent être observés, encore prisonniers d’une paroi rocheuse inclinée monumentale !Le Fossil Discovery Trail est quant à lui un sentier à ciel ouvert qui mène le visiteur au travers de formations rocheuses qui recèlent des trésors fossilisés comme des colonnes vertébrales de dinosaures qui affleurent à la surface de la roche, une expérience unique rendue possible au Colorado !

Green River
Steamboat Rock à Echo Park Vertèbres de dinosaure fossilisées  Jurassic Park ?   Green and Yampa River

Bien entendu, le Colorado ne saurait se résumer à ces 8 grands parcs exceptionnels : des dizaines de lieux tout aussi somptueux, souvent peu connus au-delà des limites du comté qui les héberge et parfois extrêmement peu fréquentés, sont autant d’invitation à la découverte aux 4 coins du Colorado.
Prenons quelques exemples, quelques pépites du Colorado parmi tant d’autres : une ville comme Colorado Springs qui n’est à proximité immédiate d’aucun des 8 grands parcs cités plus haut héberge en son sein les paysages exceptionnels du Garden of the Gods où les pics de gré rouge semblent avoir été plantés un par un en harmonie avec la marée verte des conifères dont ils émergent. A quelques kilomètres à l’Est de la ville, une courte promenade au milieu des prairies vallonées entraine subitement le visiteur au fond des gorges miniatures et désertes des Paint Mines Interpretive Preserve. On y retrouve en réduction tous les types d’érosion qui ont sculptés les grands paysages de l’Ouest, déclinés dans une impressionnante variété de couleurs allant du blanc au rose en passant par le jaune (le site servait jadis aux indiens en quêtes de terres colorés pour teinter leurs peintures rituelles). Juste à l’ouest de Colorado Springs, le Pikes Peak culmine à plus de 4000m au dessus des montages rocheuses et son sommet peut être atteint par une route de terre très praticable et accessible aux véhicules de tourisme, l’autre option étant d’emprunter le chemin de fer à crémaillère (cog railway) qui part de Manitou Spring et est, outre la voie ferrée la plus haute des Etats-Unis, la voie ferrée à crémaillère la plus haute du monde 🙂

Garden of the Gods
Garden of the Gods   Garden of the Gods   Paint Mines   Inside Paint Mines
Vue du sommet de Pikes Peak   Vue du sommet de Pikes Peak   Pikes Peak Cog Railway   Pikes Peak Cog Railway

Et qui pourrait penser que quelques miles en amont de la ville de Glenwood Spring, perdu dans les montagnes rocheuses, une simple balade au fond du canyon creusé par la Dead Horse Creek pouvait conduire au Hanging Lake, un petit lac d’altitude dont les rives de calcaire blanc et jaune font tirer les eaux crystalines du réservoir naturel sur le vert émeraude ? Qui se douterait de même que le panorama montagneux le plus photographié du Colorado sont les Marroon Bells se reflétant dans le lac formé à ses pieds dans une ancienne cuvette glacière, à 20 Km au sud d’Aspen ?

Hanging Lake près de Glenwood Springs
Hanging Lake près de Glenwood Springs   Hanging Lake près de Glenwood Springs   Levé du soleil sur les Maroon Bells   Maroon Bells

Certes la majesté et la diversité des paysages du Colorado sont un atout majeur et la plupart de ces lieux se visitent aussi bien à pieds qu’en voiture, offrant un panel de randonnées pédestres très varié et adapté à tous les niveaux. Mais ces sites exceptionnels sont loin d’être tout ce que le Colorado vous réserve.


Le Colorado : Moins de touristes, plus de locaux

Au Colorado, à la haute densité des sites à visiter, fait écho une densité de touristes nettement inférieure à ce que l’on peut trouver dans le reste de l’Ouest américain, et à l’inverse un tissu de petites villes aussi charmantes les unes que les autres, avec une vie locale foisonnante et authentique. Car il faut regarder les choses en face : la majorité des grands espaces qui abritent les richesses naturelles de l’Ouest américain sont des déserts et le peu de vie locale qui y subsiste est quasi-entièrement tourné vers l’accueil des touristes qui à la belle saison constituent la majorité des êtres vivants que vous pouvez rencontrer sur ces territoires. Au Colorado, la répartition de la population est nettement plus homogène, à l’exception de la mégalopole de Denver qui concentre presque la moitié des habitants de l’Etat. Mais le fait, par exemple, que de nombreuses anciennes villes minières aient su se recycler dans le tourisme d’hivers (le Colorado est aux sports d’hivers américain ce que les Alpes sont à l’Europe), a permis de conserver une activité toute l’année dans des zones reculées, et de préserver un patrimoine et un mode de vie largement érodé ailleurs. La fréquentation touristique étalée sur les quatres saisons permet également d’entretenir une infrastructure hôtelière de plutôt bonne qualité, à des prix qui restent raisonnables en saison haute à l’inverse des étapes touristiques de l’Utah ou de l’Arizona.

Les campings sont également très nombreux au Colorado, que ce soient des campings privés tout équipés, avec piscine, douches et station d’accueils pour camping-car, mais également d’innombrables camping des Parcs Naturels et autres National Forests. Ces derniers, peu coûteux, situés au coeur de sites naturels exceptionnels, rarement plein pour la plupart, offrent une alternative de logement incroyable pour les amoureux de la nature, et une expérience qui n’a que peu de chose à voir avec les sites de campings européens.

La météo est également très clémente et propice au tourisme : si le soleil brille plus de 300 jours par an au Colorado,  du fait de l’altitude les températures estivales sont nettement plus agréables que dans le reste de l’Ouest américain.

Anfin l’atmosphère, le contact n’est pas le même au Colorado. On est évidemment très loin de l’effervescence et l’anonymat des grandes mégalopoles américaines, mais on évite également le traitement froid et indifférencié des nombreux “tourist traps” (mot à mot, “pièges à touristes”) qui ne manquent pas de se développer dans des lieux excentrés mais à proximité de points d’attraction mondialement connus des autres états de l’Ouest Américain. Savez-vous par exemple que la ville de Fort Collins est dotée d’une Bike Library où les visiteurs peuvent emprunter un vélo comme on emprunterait un livre et partir à la découverte du centre historique de la ville à bicyclette ?

L’Etat Western par excellence

Et au-delà des paysages, c’est toute la culture Western particulièrement bien préservée et vivante au Colorado dont pourront profiter les visiteurs en toute saison.

En été, les rodéos hebdomadaires de petites villes comme Carbondale, Snowmass ou Pagosa Spring sont des tranches de vie locale où se rassemblent les familles et les amis. Ces événements locaux, loin des spectacles pour les touristes recréés à proximité des zones à forte affluence de l’Ouest, sont autant de témoignages de la vivacité de la culture western au Colorado. Peu onéreux, bon enfant, mais toujours aussi spectaculaires, ces compétitions voient s’affronter les plus fougueux et téméraires des jeunes éleveurs des environs pour le plus grand plaisir des spectateurs.

Norwood, Colorado
Greeley Rodeo   Bare back riding, Greeley Rodeo   Norwood, Colorado   Steer Wrestling

Avide de plus de dépaysement western ? Pourquoi ne pas visiter une des 250 villes fantômes répertoriées dans l’Etat, vestige le plus souvent d’une activité minière bourgeonnante mais qui a fait long feu ? La Ghost Town de Saint Elmo par exemple, à mi-chemin entre Gunnison et Colorado Spring offre un ensemble particulièrement bien conservé (et non restauré comme bien souvent) de bâtiments allant du saloon à la prison, désertés depuis longtemps par l’homme, mais envahis par les chipmunks, ces petits écureuils curieux qui pullulent dans les régions forestières.

St. Elmo, Colorado
Ashcroft, Colorado   Ashcroft, Colorado   Mine abandonnée près de Victor, Colorado   Crystal Mill près de Marble, Colorado

Toujours pas rassasié d’images de l’Ouest mythique ? Vous serez heureux d’apprendre que les deux plus belles lignes de train à vapeur aux Etats-Unis opèrent dans le Colorado. Ces lignes ferroviaires construites avec un écartement de rails très étroit (Narrow Gauge) pour limiter les coûts et autoriser des courbes très serrées dans les parcours, serpentent à flanc de falaise dans des décors de films américains. La plus célèbre, la Narrow Gauge Railroad relie Durango à Silverton, ville minière western typique d’architecture victorienne. Vous pourrez explorer cette ville extraordinaire perchée dans les montages avant de rentrer sur Durango, et déjeuner dans le saloon du Grand Imperial Hotel, tout droit sorti d’un album de Lucky Luke, avec son comptoir, son miroir et son piano (qui n’est pas là que pour prendre la poussière). Si vous êtes un peu aventureux, vous pourrez y goûter des Rocky Mountain Oysters (mot à mot : “huîtres des montagnes rocheuses”). Sachez juste avant de commander cette spécialité western typique mais aujourd’hui difficile à trouver que ce ne sont pas des fruits de mer, mais des testicules de taureau servies en beignet. Pensez bien à réserver des places à l’arrière du train afin d’avoir la meilleure vue sur la locomotive dans les nombreux virages en lacet le long des impressionnantes gorges que vous traverserez.

Durango Silverton Narrow Gauge Railroad   Durango Silverton Narrow Gauge Railroad   Downtown Silverton   Banque de Silverton   Saloon de Silverton

La seconde ligne de chemin de fer méritant au moins un détour est la Cumbres Toltec Railroad. Ses locomotives à vapeur sont parmi les plus belles et les mieux conservées des Etats-Unis : pas étonnant qu’elles soient apparues dans de nombreux films, à commencer par la légendaire poursuite sur le toit du train du cirque du jeune Indiana Jones dans le 3ème opus des films de Spielberg et Lucas. Elles opérent entre Chama et Antonito, pas très loin de Great Sand Dunes, avec un arrêt à Osier et traversent les magnifiques gorges de Toltec. Le circuit classique est un aller-retour Chama-Osier ou Antonito-Osier avec une pause déjeuner à Osier compris dans le prix du billet, pour un buffet western.

Envie de vous immerger encore plus dans la culture western ? La Colorado Dude Ranch Association recense pas moins de 30 ranchs dédiés entièrement à l’accueil des visiteurs. Véritable tradition remontant aussi loin que la fin du XIXème siècle, les Dude Ranches ou Guest Ranches sont des centres de vacances offrant des séjours généralement tout inclus (logement au ranch, pension complète, balade à cheval, pêche et autres activités du ranch), à des visiteurs curieux de partager une expérience immersive de l’ouest américain et de la vie des cow-boys. Et pour ceux qui souhaitent un expérience encore plus authentique, certains Working Ranches accueillent également les visiteurs en leur proposant de se joindre aux cow-boys pour mener à bien les tâches quotidiennes de l’exploitation. Des séjours inoubliables mais, il est utile de le préciser, très onéreux.

El Paso, Colorado
Elk Mountain Ranch, Colorado   BAR LAZY J Ranch, Colorado   Bisons au Zapata Ranch, près de Great Sand Dunes   Black Mountain Colorado Dude Ranch

Ajoutons encore toutes ces petites villes magnifiques, anciennes bourgades minières reconverties dans les sports d’hivers mais qui ont su conserver leur charme western avec une Main Street qui évoque tellement de souvenirs pour tous les amateurs de western, comme Breckenridge, Telluride, Manitou Springs et tant d’autres.
Sans aucun conteste, si vous cherchez l’esprit et l’image de l’ouest américain, des cow-boys, des ranchs et des diligences, c’est dans le Colorado plus que nulle part ailleurs que vous le trouverez.

Ainsi, au-delà de la richesse des paysages, la vivacité de la culture Western dans le Colorado en fait une destination authentique et riche en activité les plus diverses. Mais le Colorado peut encore plus vous offrir en terme de diversité !

Des attractions d’une diversité exceptionnelle

Que ce soit sur l’Arkansas river dans les Royal Gorge, ou sur la Green River ou encore le haut de la Colorado River, les opportunités de rafting en eaux vives sont innombrables et adaptées à tous les niveaux. Les ranches proposant des excursions à cheval sont évidemment très nombreux sur tout le territoire du Colorado et accueillent même les novices pour une découverte des paysages locaux du point de vue du cow-boy.

Le Colorado est également réputé pour ses très nombreuses sources géothermales (Hot Springs) : à Glenwood Springs, Pagosa Springs, Steamboat Springs ou encore Ouray, on peut se baigner toute l’année, en extérieur, dans des sources d’eau minérale allant de 28 à 45 degrés selon les bassins, le plus souvent entouré de décors naturels montagneux exceptionnels. N’hésitez pas à vous laisser tenter par une de ces étapes relaxantes et souvent peu onéreuses qui constituent des moyens originaux de reprendre des forces au cours d’un séjour itinérant.

Sulphur Hot Springs
Ouray Hot Springs   Glenwood Springs   Glenwood Springs   Strawberry Park près de Steamboat Springs

Le passé minier de l’Etat le plus haut des Etats-Unis (le Colorado est le seul Etat dont l’intégralité du territoire est au dessus de 1000m d’altitude, et possède pas moins de 53 sommets dépassant les 4000 mètres !) est également une source exceptionnelle d’activités pour le visiteur. La visite d’une ancienne mine (à Ouray par exemple) permet de pénétrer profondément dans la montagne et découvrir les conditions de vie éprouvantes de ceux qui constituèrent la première grande vague de population de l’Etat aux temps de la ruée vers l’or et l’argent. De nombreuses fêtes locales permettent de célébrer cette époque particulière du développement du Colorado, comme les fameux Boom Days de Leadville, petite ville minière perchée à plus de 3000m d’altitude : ce festival de 3 jours (tenu chaque année le premier week-end d’Août) est un concentré de tout ce que peut offrir une fête régionale américaine. On y assiste bien entendu à la très attendue compétition de mineurs qui rassemble les meilleurs professionnels de la région dans des épreuves aussi variées que forer un trou dans la roche au burin et au marteau (trou où était inséré la dynamite) ou le chargement/déchargement de wagonnet de mine en temps limité. Mais les Boom Days c’est aussi une légendaire course de mulets dans les rues de la ville,  une parade à l’américaine chaque jour, un Pancake Breakfast communautaire dans les rues de la ville, une compétition de dégustation de tourtes (en temps limité et les mains dans le dos 😉 ), des démonstrations de bûcherons, un motorcycle rodeo (délirante compétition de Bikers s’affrontant dans des épreuves loufoques comme le “Honey I’m home” : les concurrents allongés sur un lit doivent au signal du retour du mari de leur conquête d’un soir sauter hors du lit, enfiler leur pantalon, sauter par la fenêtre, enfourcher leur grosse cylindrée et rejoindre la ligne d’arrivée au plus vite) !Les enfants ne sont pas en reste, avec des courses en sac, des recherches de pépites d’or dans le sable, et des duels au revolver en pleine rue.

Theresa Mine près de Victor, Colorado
Visite d'une mine d'or à Silverton   Mine abandonnée, Halfmoon Creek, Colorado   Leadville Burro Race   Leadville Burro Race

 

Enfin les amateurs de sports à grand spectacle seront intéressés d’apprendre que Denver est une des très rares mégalopoles américaines à disposer simultanément d’une équipe de football américain professionnelle (NFL) six fois finaliste et deux fois vainqueur du Superbowl, d’une équipe de baseball de ligue majeure (MLB), d’une équipe de hockey officiant dans la NHL (National Hockey League), d’une équipe de basket de NBA, et pour les amateurs de sport exotique, d’une équipe professionnelle de Lacrosse (sport typiquement américain hérité d’un jeu indien). Les opportunités d’assister à des compétitions à grand spectacle comme seuls les américains savent les organiser sont donc nombreuses et étalées tout au long de l’année, en fonction des différentes saisons sportives.

Aaron Rodgers des Denver Broncos   Cheerleaders des Denver Broncos   Colorado Rockies Coors Field   Matt Holliday des Colorado Rockies
Stadium des Colorado Avalanche   Les Colorado Avalanche en pleine action   Ty Lawson des Denver Nuggets   Haute voltige à la mi-temps d'un match des Denver Nuggets

Denver, un ville qui mérite le détour

Denver peut véritablement être considéré comme la porte d’entrée de l’Ouest Américain que ce soit vers les Rocky Mountains et plus loin l’Utah ou vers le parc national de Yellowstone en traversant le Wyoming, ou en partant vers le sud et le Nouveau Mexique. Quelle que soit votre destination finale, Denver mérite que l’on s’y arrête et que l’on parte à la découverte de son centre historique, Lower Downtown ou LoDo.  Partez à la découverte de cette ville de pionniers, qui a su traverser le temps tout en gardant son caractère.


NOUVEAU : nous avons publié un tout nouveau circuit de découverte à pieds de Downtown Denver – LoDo de 24 pages, détaillé, avec nombreuses suggestions de restaurants, découverte historique de la ville etc.. N’hésitez pas à le consulter.



Le Colorado, une région trop souvent sous-estimée !

Pourtant, malgré tous les atouts que nous venons d’évoquer, de part sa position géographique, le Colorado est une des régions les plus sous-estimées lors de la planification d’un voyage dans l’Ouest américain. La raison en est en fait toute simple : il suffit de regarder un atlas pour comprendre pourquoi. Le coeur de ce qu’on va appeler l’Ouest des Grands Parcs est sans conteste centré autour de la moitié sud de l’Utah et la partie nord de l’Arizona, le long de cette diagonale tracée par la rivière Colorado, de Moab au Hoover Dam. La concentration de paysages qui ont marqué les esprits au point de constituer autant de cartes postales mythiques dans nos imaginaires, de Arches National Park à Bryce Canyon, de Monument Valley au Grand Canyon, du Lake Powell à la Route 66, pour ne citer que les plus connus. Toutes les autres régions de l’Ouest américain s’organisent ainsi autour de ce pôle central.

– A l’ouest, la Californie, qui bénéficie de l’immense potentiel d’attraction de San Francisco (mérité) et de Los Angeles (souvent jugé moins intéressante, mais assez largement à tort), et qui couplé aux séquoias géants de Yosemite, constitue pour beaucoup un passage obligé d’un périple dans l’Ouest, jusqu’à faire ombrage bien des fois aux joyaux de l’Ouest de Grands Parcs trop souvent effleurés par une brève excursion à Las Vegas.

– Au nord, de très vastes territoires relativement excentrés mais recélant bien des surprises ne doivent leur salut qu’au pouvoir d’attraction phénoménal du Yellowstone National Park, et plus secondairement du Grand Lac Salé et du Mont Rushmore pour justifier chez les plus audacieux les milliers de Km supplémentaires qu’exige un détour par le Wyoming, le Montana ou le Dakota du Sud.

– Au sud, l’Arizona combat l’absence de destination aussi mythique et prestigieuse par sa position d’articulation naturelle entre le sud de la Californie et la zone des Grands Parcs, dans la prolongation de la rivière Colorado, s’appuyant sur des destinations souvent sous-estimées comme Sedona pour tirer vers le sud les visiteurs du Grand Canyon. Le Nouveau Mexique encore plus excentré bénéficie quant à lui de l’axe de la route 66 pour irriguer ses très riches contrées du Nord, de Santa Fe à Farmington.

– Reste la région à l’Est de la boucle des Grands Parcs : le Colorado, parfois effleuré dans son angle sud-ouest à Four Corners, mais très rarement incorporé dans toute son étendue aux itinéraires classiques. Trop loin. Trop haut. Pas assez connu. Et pourtant : aucune des régions précitées ne renferme une aussi grande diversité de paysages et d’activités sur un territoire aussi concentré que le Colorado. Cette diversité, couplée à la présence bien opportune à Denver d’un aéroport international qui est aussi l’une des plaques tournantes majeures du traffic aérien nord-américain fait du Colorado non seulement le secret le mieux gardé de l’Ouest américain, mais la porte d’entrée idéale de circuits itinérants à destination de la majorité des autres destinations de l’ouest. 


Comment tirer partie des richesses du Colorado dans la planification d’un itinéraire dans l’Ouest américain ?

[N’hésitez pas à consulter notre article détaillé et plus récent sur Comment construire votre circuit dans l’Ouest Américain]

La première solution consiste à tirer partie de la diversité unique du Colorado pour en faire la destination unique ou tout du moins principale d’un voyage de découverte dans l’Ouest. En effet, aucune autre destination ne permet d’appréhender autant de facettes du mythes américain sur un territoire aussi restreint. La variété des paysages en font le condensé de ce qu’on peut trouver aux quatre coins de la côte Ouest. La richesse de la vie locale et de la culture Western offre des opportunités de participer à des événements qui font partie de notre imaginaire collectif nourri aux films de cow-boys, à la musique country et à une certaine image de l’Amérique née sur la Frontière. Ainsi une boucle à partir de Denver sur une quinzaine de jours est probablement l’une des meilleures solutions pour embrasser la richesse de l’Ouest américain, à l’écart des foules qui se pressent pendant toute la durée de la saison estivale dans les hauts lieux touristiques classiques.

La seconde option est d’intégrer le Colorado comme une étape au départ ou à l’arrivée d’un périple itinérant multi-destination dans l’Ouest américain. L’astuce consiste simplement à rompre avec le la figure imposée d’une boucle et d’arriver et repartir par des aéroports différents. C’est certes un tout petit peu plus cher (à peine pour l’avion, un peu plus pour la voiture), mais cela donne une flexibilité inégalée pour définir un circuit intéressant, au parcours le plus optimisé possible. Ainsi, après avoir traversé les Montagnes Rocheuses, on peut ainsi aisément rejoindre la grande diagonale que trace le fleuve Colorado jusqu’à Las Vegas (sur une quinzaine de jours), voire la prolonger au-delà vers le sud de la Californie (quelques jours de plus). On restera alors sur la rive nord du Colorado, au lieu de faire la traditionnelle boucle entre Las Vegas et Page, que les gens s’imposent généralement pour pouvoir passer au Grand Canyon. Mais ce que peu de gens savent, c’est qu’il existe deux points d’accès au Grand Canyon, l’un, le plus connu, sur la rive sud, et l’autre, beaucoup moins visité, juste en face sur la rive nord, et accessible aisément par la 89A qui relie Page à Kanab. Les vues du canyon y sont tout aussi spectaculaires, même si un peu moins nombreuses, et cela permet d’éviter un détour important. Ce circuit est détaillé dans un article séparé : Circuit Ouest Américain : Denver – Las Vegas par la rive nord du Colorado (North Rim).

Avec un peu plus de temps à disposition, on peut descendre par le couloir Denver-Colorado Springs, bifurquer vers Great Sand Dunes puis Durango, avant de rejoindre Monument Valley et la boucle classique dans le sud de l’Utah.

Denver peut également être un excellent point d‘accès pour un périple dans la partie nord de l’Ouest américain, que ce soit à destination de Yellowstone et/ou du Dakota du Sud., en boucle ou bien avec un retour par Salt Lake City

Comme nous le voyons, intégrer le Colorado dans un itinéraire dans l’Ouest américain fait sens. Ce territoire qui cumule les avantages pour le voyageur désireux de s’immerger dans la culture et les décors de l’Ouest américain, est situé dans le prolongement naturel de l’axe des Grands Parcs du sud de l’Utah qui forme généralement la colonne vertébrale d’un circuit aux Etats-Unis. Il apporte une diversité de paysage, une vivacité de la culture western, un attrait historique (de la préhistoire indienne à la Frontière) et une multiplicité des expériences et activités qui en font un atout de choix dans la planification d’un voyage itinérant !

Si vous avez des questions sur l’intégration du Colorado dans votre périple à travers l’Ouest Américain, n’hésitez pas à poster un commentaire ou à nous écrire directement à [email protected]

Nous avons compilé la liste des hôtels que nous avons le plus souvent conseillés cette année dans un article dédié. Vous y trouverez les hôtels qui se classent le plus régulièrement comme les offres les plus intéressantes dans le Colorado. Accédez ici à la liste des hôtels du Colorado que nous avons le plus conseillés cette année.

N’oubliez pas que nous restons au service de nos lecteurs pour les aider gratuitement à la recherche de leurs hôtels. N’hésitez pas à nous contacter au 01 84 16 33 96 ou par mail à [email protected]

Aide gratuite à la recherche d’hôtel par les auteurs du blog

Besoin d’aide dans la recherche des hôtels de votre séjour ? Bénéficiez gratuitement de notre expérience pour trouver les bons hôtels. Nous effectuons gratuitement pour vous la recherche conformément à vos exigences et dans votre budget. Contactez nous.

 

Crédits Photos Flickr :
Great Sand Dunes : http://www.flickr.com/photos/gailfisher/5246106095/http://www.flickr.com/photos/jstephenconn/3507229971/http://www.flickr.com/photos/bachir/81827804/http://www.flickr.com/photos/s_mestdagh/6961814242/
Colorado National Monument : http://www.flickr.com/photos/mbshane/3124786374/http://www.flickr.com/photos/serac/120435370/http://www.flickr.com/photos/scingram/389879891/http://www.flickr.com/photos/aneswede/1290604079/
Colorado Springs Area : http://www.flickr.com/photos/kylemay/486410386/http://www.flickr.com/photos/focusonnature/437844669/http://www.flickr.com/photos/ryanludwig/2305106003/http://www.flickr.com/photos/ishmaelo/301087576/http://www.flickr.com/photos/carfull/4793631735/http://www.flickr.com/photos/stankus/5976691463/
Rodeo : http://www.flickr.com/photos/fotobydave/180709789/http://www.flickr.com/photos/fotobydave/180709790/http://www.flickr.com/photos/susanrenee/2113292744/http://www.flickr.com/photos/susanrenee/5461304075/http://www.flickr.com/photos/outdoorstudios/4911307597/http://www.flickr.com/photos/bootbearwdc/6064872625/http://www.flickr.com/photos/erikcharlton/5851825516/http://www.flickr.com/photos/nickdawson/3895871553/
Ghost Town : http://www.flickr.com/photos/larrymyhre/4720994661/in/photostream/http://www.flickr.com/photos/amyashcraft/5879459885/http://www.flickr.com/photos/amyashcraft/5880016064/http://www.flickr.com/photos/flowercat/338874912/
Durango Silverton Railroad : http://www.flickr.com/photos/[email protected]/2708918829/http://www.flickr.com/photos/shellorz/2637392104/http://www.flickr.com/photos/[email protected]/2705516709/http://www.flickr.com/photos/flowercat/965244212/
Ranch : http://www.flickr.com/photos/oxherder/5011981874/http://www.flickr.com/photos/ranchseeker/4505840786/http://www.flickr.com/photos/outdoorstudios/4151811386/http://www.flickr.com/photos/bouldair/5915766127/
Hot Springs : http://www.flickr.com/photos/jstephenconn/4217093965/  – http://www.flickr.com/photos/maestroben/374683891/  – http://www.flickr.com/photos/amyashcraft/5866904262/http://www.flickr.com/photos/kiddocone/3308603728/
Mines : http://www.flickr.com/photos/wwworks/4957523452/  – http://www.flickr.com/photos/indigoprime/2733098916/  – http://www.flickr.com/photos/josh_gray/1024526783/  – http://www.flickr.com/photos/josh_gray/1025446798/
Sport :http://www.flickr.com/photos/elviskennedy/6212883759/http://www.flickr.com/photos/denverjeffrey/6098063509/http://www.flickr.com/photos/auroraco/3745031808/http://www.flickr.com/photos/alanenglish/833271940/http://www.flickr.com/photos/crackerbunny/143529438/http://www.flickr.com/photos/paulnich/4334210844/http://www.flickr.com/photos/keithallison/5389174403/http://www.flickr.com/photos/ebatty/310835390/
Maroon Bells and Hanging Lake : http://www.flickr.com/photos/wdayton/495074972/http://www.flickr.com/photos/dchris/5865140590/  – http://www.flickr.com/photos/santomarco/5959587263/  – http://www.flickr.com/photos/slack12/3769537021/

14 Commentaires

  1. Thierry

    Bonjour,
    après un premier périple en 2015 à San Francisco,Big Sur et Death Valley sur 10 jours nous envisageons de partir dans le Colorado en ….avril,pendant les vacances scolaires.Pensez vous qu à cette période il sera facile de circuler?Nous comptons louer un véhicule tt terrain.
    Nous avions prévu nous arreter à Ouray,Telluride,Silverton,Ridgway aller voir les Great Sand Dunes ,Glenwood springs et ensuite on ne sait pas trop tant tout parait si beau!!!

    Répondre
    1. Voyager-aux-Etats-Unis.com

      Au début du printemps, dans le Colorado, avec l’altitude, il y a encore pas mal de neige, et certaines routes peuvent être fermées (l’independance pass par exemple ne rouvre généralement qu’en mai, de même que certaines routes dans le Rocky Mountain National Park. Plus d’info : https://www.codot.gov/travel/winter-driving/SeasonalClosures.html). Il faudra bien veiller en fonction de vos dates à choisir les bonnes activités et les bons trajets.

      Voici quelques exemples de températures moyennes les premiers jours d’avril sur votre parcours :

      Glenwood Springs : maximale en journée 13 degrés, minimale la nuit, -1 degré

      Alamosa (great sand dunes) : maximale en journée 12 degrés, minimale la nuit, -6 degrés

      Gunnison : maximale en journée 9 degrés, minimale la nuit, -7 degrés

      Telluride : maximale en journée 7 degrés, minimale la nuit, -7 degrés

      Silverton : maximale en journée 8 degrés, minimale la nuit, -8 degrés

      Autant dire que vous pouvez avoir de la neige persistante sur une bonne partie de votre périple.

      Donc autant le dire clairement : ce n’est pas la meilleure saison pour profiter un maximum de Colorado. Après, toute dépend de vous, de votre tolérance au froid et de ce que vous attendez de votre voyage.

      Répondre
      1. Thierry

        Merci beaucoup pour votre réponse.
        J avais totalement oublié de signaler que votre blog nous a énormément plu,les textes sont très intéréssants,les photos très belles(avec précision du lieu).
        Nous allons réfléchir et étudier de possibles nouveaux circuits pour cette période.
        Cordialement

        Répondre
  2. Bruno

    Merci pour cet article, le meilleur et le plus convaincant lu sur le Colorado et l’un des meilleurs sur l’Ouest.Il me donne envie de retourner visiter le Colorado que je connais assez mal.

    Répondre
  3. El Coyotos

    Bravo pour ce formidable article sur le colorado !

    Répondre
  4. MARIE

    Bravo et merci de tous ces précieux conseils et du temps consacré à ce site.
    Après 2 roads trip aux USA, l ‘un boucle classique de l’Ouest + descente de San Francisco jusqu’à Los Angeles, l’autre consacrée aux états du Nord, Washington, Idaho, Montana et Wyoming, nous rêvons de faire pour notre 3ème fois le Colorado, en y incluant Vermillion Cliff, Moab pour refaire Arches et Needles NP, puis Sprindale pour retrouver Zion, Bryce à nouveau et descendre sur le Nouveau Mexique. Nous prévoyons minimum 4 semaines. Ce n’est pas pour de suite, donc nous avons le temps de peaufiner encore et encore.
    Votre site nous est d’une aide précieuse 🙂
    Merci encore!!!

    Répondre
  5. pierrot

    Bravo pour cet article, le voyage à été un succès! Un des plus beau état des Etats-unis à mon gout. Pour les amoureux de la culture western c’est un vrai régal!

    encore merci

    Répondre
  6. Julie de mon blog usa

    Un grand bravo pour votre blog, contenu impressionant ! Merci

    Répondre
  7. La grenouille

    Je suis vraiment heureuse d’être tombé par hasard sur votre site il est tout à fait parfait pour notre voyage.

    Merci beaucoup de ce partage j’adore.

    Répondre
  8. gouly02

    tout d’abord bonne fete!

    je viens vers vous car vous m’avez été de bons conseils pour la floride cet été. je souhaiterais partir en californie cet été et je vooudrais savoir si vous l’avez déjà fait et si vous avez des conseils.
    merci

    Répondre
  9. voyager-aux-etats-unis.com

    @cécile

    [réponse détaillée par email]

    Répondre
  10. Cécile

    Bonjour,
    Merci pour ce billet qui donne de super idées d’itinéraires. Je projette de faire une voyage aux USA l’été prochain en suivant cet itinéraire de Denver à San Francisco :

    https://maps.google.fr/maps?saddr=D

    Qu’en pensez-vous ?
    Merci

    Répondre
  11. Catherine

    C’est à croire que vous lisez dans nos pensées! Après la Floride comme voyage de noces en septembre 2011 nous envisageons un périple dans l’ouest américain l’année prochaine. Et cet article est des plus intéressant. Mais bien évidemment nous referons appel à vos conseils et vos idées pour établir notre circuit. A bientôt alors.

    Répondre
  12. ValiseFraise

    Bravo pour cet article trés complet et trés beau sur le Colorado.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *