Las Vegas : Circuit de Découverte des Casinos de Downtown Las Vegas – Fremont Street

Downtown Las Vegas et notamment Fremont St sont une partie de Las Vegas trop souvent oubliée par les visiteurs. C’est pourtant ici que tout a commencé, qu’on trouve les plus anciens Casinos historiques de la ville. Mais c’est également un lieu agréable par son immense espace piétonnier sous une canopée de lumière depuis la création de la Fremont Street Experience qui a su faire revenir les joueurs et les visiteurs dans cette partie de la ville. Nous vous proposons un circuit parcourant la plus grande partie des casinos de Downtown, pour ne rien rater de l’extravagance de Las Vegas.

Mais avant toute chose, pour suivre ce circuit, il vous faut télécharger notre carte détaillée, au format PDF ou image PNG. Attention ce sont de très gros fichiers, un peu compliqué à imprimer. N’hésitez pas à les télécharger dans votre téléphone portable pour mieux suivre les circuits une fois sur place.

Si vous cherchez un hôtel à Las Vegas, que ce soit sur Downtown Las Vegas ou ailleurs, ne manquez pas de jeter un coup d’oeil à notre article détaillé sur Réserver un hôtel à Las Vegas.

Si vous logez sur le Strip et que vous rejoignez Downtown en voiture, nous vous conseillons de vous garer au parking du Main Street Station Casino,  à l’angle de N Main St et Stewart St. C’est un vaste parking extérieur, facile à trouver, facile à accéder et bien placé. Le coût (payable à l’entrée) est de 3$ du Dimanche au Jeudi, et 5$ le Vendredi et le Samedi. Si vous mangez dans l’un des restaurants du Main Street Station Casino, vous pouvez vous faire rembourser le prix du parking en présentant votre ticket de parking aux guichets du casino (cashier) avec votre ticket de restaurant.

Puis traversez Main St et entrez dans le Main Street Station Casino par l’angle nord-est, à droite du bâtiment. Le hall menant au lobby de l’hôtel est peuplé de très vieilles machines à sous comme on pouvait en trouver dans les tout premiers casinos à l’époque de la ruée vers l’or, notamment en Californie (en particulier à San Francisco, où elles furent inventées, et dans les villes minières de la Sierra Nevada) et dans le Nevada (mines d’argent). On y trouve aussi un étonnant piano-orchestre mécanique, puis en continuant vers le lobby de l’hôtel, d’immenses bancs de gare : l’hôtel tire son nom de la voie ferrée située juste derrière le casino et de l’emplacement historique de la vieille gare de Las Vegas. Il est intéressant de noter que Las Vegas n’existe que grâce au train (avant la construction de la voie ferrée, il n’y avait qu’un ranch et quelques maisons éparses) et que le train ne passe par Las Vegas que du fait de la présence de la Las Vegas Creek, une petite rivière aujourd’hui asséchée (les trains à vapeur avaient besoin d’eau pour fonctionner). Pour en apprendre plus sur l’histoire de la ville de Las Vegas, nous vous conseillons le Old Las Vegas Mormon Fort, quelques centaines de mètres plus au nord sur Las Vegas Boulevard, derrière le Las Vegas Natural History Museum, qui raconte l’histoire du premier Fort Mormon, son abandon rapide, sa transformation en ranch puis l’essor de la ville une fois construite la voie de chemin de fer.

Le Main Street Casino est à nos yeux le plus beau casino de Downtown Las Vegas. Il a pour lui cette incroyable décoration qui vous fait vous sentir dans un casino d’un autre siècle, où il est facile d’imaginer la foule des mineurs et des cow-boys d’antan, l’atmosphère enfumée et l’ambiance d’une autre époque. Pourtant, ce n’est pas un casino historique de Las Vegas, et c’est même l’un des plus jeunes casinos de Downtown, car il date de 1977. Ce style, cette décoration n’est qu’un décor, mais franchement c’est réussi. En outre, une bonne partie des éléments de décor sont des antiquités historiques provenant des quatres coins du monde. Arrêtez-vous au lobby de l’hôtel et demandez une “self guided brochure” du casino : on vous remettra un plan détaillant l’emplacement des portes en bronze de la Royal Bank of Kuwait, les anciens chandeliers de l’Opéra de Paris ou du Coca Cola Building d’Austin etc…

Le comptoir de l’hôtel est lui-même un petit bijou avec ses casiers à clés juste derrière les réceptionnistes. A droite de la réception, des téléphones centenaires, dont l’un deux est opérationnel et permet de téléphoner dans l’hôtel.

P1100989.JPG P1100994.JPG P1100991.JPG P1100997.JPG P1110023.JPG P1110021.JPG P1110018.JPG P1110015.JPG P1110013.JPG P1110010.JPG P1110009.JPG P1110002.JPG P1100998.JPG

Puis pénétrez dans la salle de casino à proprement parler. Passez devant le Triple 7, le bar restaurant de l’hôtel, qui dispose de sa propre micro-brasserie dont on peut apercevoir les immenses fûts métalliques au fond à droite de la salle. La déco est franchement sympa, les prix sont corrects, la nourriture aussi. Un peu après, sur la droite, un couloir mène aux toilettes du casino où ces messieurs pourront aller uriner … sur le mur de Berlin (pour être précis, dans des urinoirs adossés à un pan du mur de Berlin). On est à Las Vegas après tout.

P1110012.JPG P1110011.JPG

Un peu plus loin encore, le magnifique bar avec ses ventilateurs de plafond façon saloon, et juste derrière, le Garden Court Buffet, dont la salle mérite également un coup d’oeil. Si vous voulez faire l’expérience d’un buffet à volonté à Las Vegas, nous vous conseillons celui-ci qui est l’un des moins chers de la ville tout en restant correct, le tout dans un décor magnifique (ou alors à l’extrême inverse, allez au Bacchanal Buffet du Caesar Palace, le plus cher mais le plus extravagant de tous). Gardez juste à l’esprit que les buffets ne sont pas forcément les meilleurs rapports qualité/prix : on peut généralement manger mieux pour un prix équivalent, même si pas forcément dans les mêmes quantités pantagruéliques, on vous l’accorde. Au Garden Court Buffet, vous paierez 8.99$ pour le déjeuner, et 11.99$ pour le dîner (sauf le mardi, 14.99$ pour la BBQ night, le samedi, 14.99$ pour la soirée Prime Rib & Scampi et le vendredi pour le buffet de crustacés à 22.99$). Nous vous conseillons de viser un midi, ou alors un soir “standard” car la valeur du buffet est surtout dans son bas prix.

P1110008.JPG P1100996.JPG

Avant de quitter le casino, prenez le temps d’admirer les magnifiques plafonds, puis montez au premier étage par l‘escalier de l’angle sud, afin de rejoindre le SkyWalk (pont couvert au-dessus de la rue) qui rejoint le California Casino de l’autre côté de Main St.

En entrant via le SkyWalk dans le California Casino, vous passerez devant le Golden Arm Wall of Fame : un mur couvert de plaques honorant tous les clients du casino ayant tenu les dés à la table de craps pendant plus d’une heure sans discontinuer. Si vous voulez votre nom sur le mur, vous savez ce qu’il vous reste à faire.

Puis en rejoignant la salle du casino, vous passerez devant la boutique de Lappert’s Ice Cream, une marque de glace artisanale californienne mais tirant ses origines d’Hawaï (et dont la vanille provient d’ailleurs toujours de Kauai). Les prix sont un poil élevés mais la qualité est là.

Puis poursuivez jusqu’à la salle du Casino, pour ressortir à l’angle d’Ogden Avenue et Main St. A ce stade, vous vous demandez sans doute pourquoi un casino nommé California à des banderoles “Aloha” un peu partout, et pourquoi la moitié des clients que vous croisez sont d’allure japonaise ou hawaïenne. En fait, le California Casino a été construit par Sam Boyd, aujourd’hui un géant du casino aux Etats-Unis, mais à l’époque un directeur de casino ayant gravi lentement tous les échelons de l’industrie du jeu avant de se lancer dans l’aventure avec ce premier casino qui ouvrit ses portes en 1975. Le démarrage fut lent, et Sam Boyd passa à deux doigts de la faillite : il décida alors de remplir ses casinos lui-même au lieu d’attendre que les clients viennent, et il choisit le marché Hawaïen, affrétant des avions entiers à très bas coûts au départ de Honolulu en direction de Las Vegas, avec des “vacation packages” dans son casino. Cette fois le succès fut au rendez-vous, et l’empire Boyd s’agrandit très vite. Mais le California Casino conserva sa touche hawaïenne et reste une des destinations majeures des visiteurs en provenance des îles du Pacifique.

P1110039.JPG P1110033.JPG P1110026.JPG P1110024.JPG

Traversez de nouveau Main St, et rejoignez les deux wagons en exposition le long de la rue. Ces wagons privés étaient construits par la Pullman Palace Car Company, pour les hommes les plus riches des Etats-Unis. A la grande époque du chemin de fer, les hommes politiques en campagne, les riches hommes d’affaires contraints de beaucoup voyager, préféraient acheter ou louer un wagon privé luxueusement équipé, qu’ils faisaient ensuite atteler sur tel ou tel train pour rejoindre leur destination, avec tout le confort imaginable. Le wagon Blackhawk qui vous est présenté ici fut construit en 1903 pour le président d’une société de chemin de fer, mais il est surtout connu pour avoir hébergé des personnalités aussi célèbres et pittoresques que Theodore Roosevelt (avant qu’il ne soit élu président des Etats-Unis), ou encore Buffalo Bill Cody quand il parcourait les Etats-Unis à la tête de son Wild West Show. Admirez les chambres à coucher, salle à manger privée, cuisine et quartiers des employés de ces incroyables palaces roulants.

P1110042.JPG P1110040.JPGP1110037.JPG P1110034.JPG

Puis poursuivez sur Main St jusqu’à l’angle de Fremont St, l’artère principale de Downtown Las Vegas. Comme vous le constatez, cette rue historique a été rendue piétonnière et entièrement couverte par un écran lumineux géant, le Fremont Street Experiment. Cette artère qui a vu l’installation du premier hôtel de Las Vegas en 1906 (le Nevada Hotel, aujourd’hui Golden Gate à l’angle de Main St et Fremont St), puis du premier casino de Las Vegas, qui fut la première rue pavée de la ville, le coeur de Sin City pendant des années, a progressivement cédé le pas au sud de Las Vegas Boulevard, le Strip, où les grands hôtels casinos modernes furent construits à partir des années 50. Au début des années 90, Fremont St avait perdu son éclat et 80% du marché des casinos avait déserté Downtown Las Vegas. Afin de faire revenir les clients, et de créer un pôle spectaculaire au coeur du Las Vegas historique, 8 casinos de la partie ouest de Fremont St, surnommée “Glitter Gulch”, le ravin étincelant à cause de l’abondance des enseignes lumineuses, s’associèrent pour financer cette impressionnante voûte lumineuse. Inauguré en 1995 et originellement dotée de 2 millions d’ampoules, cette arcade de lumière accueille tous les soirs des spectacles de son et lumière spectaculaires et héberge une vaste allée piétonnière et des scènes de concerts gratuits. En 2004, les ampoules à incandescence furent remplacées par 12 millions de LED. Enfin, une tyrolienne fut plus récemment installée et permet de parcourir toute la longueur de la Fremont Street Experience, suspendu à un fil sous cette canopée lumineuse. Le pari fut gagné, et Downtown Las Vegas retrouva un peu de son éclat passé.

P1110046.JPG P1110055.JPG

A votre droite en entrant sur Fremont St, le Golden Gate Hotel & Casino est le plus vieil hôtel de la ville : ouvert en 1906, il fut le premier édifice connecté au téléphone en 1907, recevant le numéro “1”. En 1931, quand le jeu fut de nouveau légal dans le Nevada après une période de prohibition, l’hôtel fut agrandi en casino. Mais ce n’est qu’en 1955 qu’il prit le nom de Golden Gate Casino sous l’impulsion d’un groupe d’investisseur italo-américain de San Francisco. C’est au Golden Gate Casino que démarra notamment la mode du “Shrimp Cocktail” devenu depuis un classique de Vegas (petite salade de crevettes servie dans un verre à cocktail).

Le Golden Gate Casino héberge aussi un diner ouvert 24h/24, le Du-par’s Restaurant & Bakery, qui sert de bons et copieux petits-déjeuner à des prix somme toute raisonnables. Les pancakes y sont réputés. Vous pourrez y goûter la version originale du Shrimp Cocktail, mais aussi vous attaquer au StackZilla, un eating contest tout ce qu’il y a de plus américain et de plus décadent. Les règles sont simples : 10 pancakes, 15 minutes, une fourchette, un compétiteur. Si vous finissez les 10 pancakes dans le temps imparti, ils sont offerts (plus un t-shirt commémorant votre exploit). Sinon vous en serez pour 16.99$. Dans tous les cas l’indigestion est offerte. Si vous tentez l’aventure sachez néanmoins que vous avez toutes les chances de perdre. Sachez aussi que la vitesse est la clef dans ce type de défi. Les rares vainqueurs le font en beaucoup moins que 15 minutes.

P1110045.JPG P1110054.JPG P1110053.JPG P1110052.JPG P1110050.JPG P1110047.JPG

Un peu plus loin sur Fremont St mais toujours sur le même trottoir, vous pouvez voir l’enseigne historique du Pioneer Club Casino, probablement la plus iconique de Las Vegas : un cow boy lumineux de 12 mètres de haut qui surplombe Fremont St depuis 1951. Aujourd’hui le casino a fermé ses portes (à l’ouverture de la Fremont Street Experience), et laissé la place à une boutique de souvenir. Seule l’enseigne demeure. Mais tous les 3 ans, le casino rouvre pendant quelques heures, condition légale nécessaire au maintien de la license de jeu perpétuelle de l’établissement. Peut être ainsi qu’un jour le Pioneer Club renaîtra de ses cendres.

Juste en face, à droite de deux autres enseignes historiques (Golden Goose et Glitter Gulch qui surplombent aujourd’hui des boîtes de striptease), le Mermaid’s Casino. Rien de bien extraordinaire, si ce n’est au fond du Casino, un large comptoir servant des spécialités étonnantes et de la Fair Food (de la nourriture de fête foraine) à des prix sacrifiés pour attirer les clients dans la salle de jeu. Vous y trouverez des hot dogs à 1.25$, des frites à 1.50$, 3 mini burgers au poulet ou au boeuf à 3.95$. Sans doute pas le firmament de la gastronomie, mais vous serez calés pour quelques dollars. Ce comptoir sert aussi des choses plus étonnantes comme des spécialités de beignets frits, notamment des Deep Fried Oreos ou des Deep Fried Twinkies à 0.99$ (n’hésitez pas à tester, le rapport prix/calorie est imbattable, et oui : c’est super sucré, et gras). Plus étonnant encore, le Deep Fried Peanut Butter & Jelly, version revisitée du classique sandwich à la confiture et au beurre de cacahuète qui accompagne tous les écoliers américains pour leur pause déjeuner : uniquement pour les gastronomes les plus audacieux. Enfin, une banane glacée, trempée dans un coulis de chocolat à 99 cents pourra constituer un dessert tout aussi léger. Attention : le Mermaid’s Casino est interdit aux moins de 21 ans.

P1110058.JPG P1110060.JPG

 P1110069.JPG P1110068.JPG P1110066.JPG P1110065.JPG P1110059.JPG

Franchissez la 1st St. Deux casinos emblématiques se font face : le Binion’s à votre gauche, et le Golden Nugget qui lui fait face. Le Binion’s Casino (anciennement Binion’s horseshoe) est l’un des pionniers des casinos modernes : ce fut le premier à introduire la moquettes dans l’ensemble du casino, le premier à instituer des tables de jeu à très haut plafond de mise. C’est aussi le premier casino à donner ses lettres de noblesse au poker, dans les années 70. Vous pouvez d’ailleurs jeter un oeil à sa Poker Room au fond du casino à gauche, et à son Wall of Fame. Juste en face, sur la droite du casino, 1 million de $ en petites coupures reposent sur une table derrière laquelle vous pouvez vous prendre gratuitement en photo. Il y a presque 80 000 billets sur la table. Attention : le Binion’s Casino est interdit aux moins de 21 ans.

P1110083.JPG P1110080.JPG P1110079.JPG P1110078.JPG

En face, le Golden Nugget est probablement le casino le plus emblématique et le plus connu de Fremont St. C’est aussi le plus grand, avec près de 2500 chambres, et l’un des plus anciens. Jusqu’en 2013, le Casino exposait au fond de la salle principale la plus grosse pépite d’or jamais trouvée avec un détecteur de métal, un monstre de 27 Kg, mais elle a depuis été déplacée dans le Golden Nugget de Laughlin. Vous pouvez néanmoins vous aventurer jusqu’à l’arrière du Casino pour jeter un oeil à l’incroyable piscine de l’hôtel, au centre de laquelle se trouve un aquarium géant avec des requins, aquarium lui-même traversé de part en part par un tube en plexiglas utilisé comme toboggan pour rejoindre la piscine à travers l’aquarium de requin. Du Vegas pur jus !

P1010387.JPG P1010373.JPG 129_1013.JPG P1010330.JPG

Poursuivez sur Fremont St, en passant entre deux autres casinos historiques, le Fremont et le 4 Queens.

P1110082.JPG P1110081.JPG

Puis, sur votre droite, The D Las Vegas, un nouveau casino qui a eu l’idée originale d’ouvrir une immense salle de Vintage Slots, accessible au deuxième étage du casino, où directement via un escalator sur Fremont St.  On y trouve des centaines de machines à sous fonctionnant encore avec des pièces et l’on retrouve l’ambiance, notamment sonore des casinos comme ils existaient il y a encore 10 ans à Las Vegas, avec le bruit des pièces qui tombent, les joueurs qui se déplacent avec de gros pots remplis de pièces. Les nouvelles machines à sous électroniques, dotées d’écrans hautes définitions et dépourvus de fente pour les pièces sont plus clinquantes mais n’ont pas le charme des bandits manchots d’autrefois. Si vous voulez jouer un moment à Las Vegas, faites le ici. On trouve un grand éventail de machines, à partir de 5 cents, mais aussi une étonnante table mécaniques de course hippique, où vous pouvez parier avec des pièces sur des chevaux mécaniques, contre les autres joueurs installés tout autour de la table. Assez amusant, et surtout plus convivial.

P1110084.JPG P1110147.JPG P1110094.JPG P1110090.JPG

En face du The D Las Vegas, une petite échoppe nommé County Fair Las Vegas propose tout l’éventail de la nourriture de fête foraine à l’américaine, avec notamment ses spécialités de friture. Par contre, ce n’est pas donné, et on trouvera beaucoup de produits similaires pour bien moins cher au Mermaid’s Casino.

P1110096.JPG

Continuez encore un bloc jusqu’au Heart Attack Grill. Ce restaurant qui tire sa publicité des controverses qu’ils ont créés, servent des burgers monstrueux dans un décor d’hôpital, où les serveuses sont habillées en infirmière, et les clients revêtus dès leur entrée d’une blouse de patient. Le Quadruple Bypass hamburger avec son kilo de viande hachée, ses 20 tranches de bacon et ses huits tranches de fromage fait 9982 calories. Les clients sont pesés à l’entrée du restaurant, et ceux qui pèsent plus de 160 Kg mangent gratuitement. La nourriture n’est pas forcément aussi goûteuse qu’elle est chargée en calorie. Dernier point important pour vous convaincre que ce restaurant n’est pas pour tout le monde : si vous ne finissez pas votre repas, vous êtes fessé en public par une infirmière avec une planchette en bois …

P1110100.JPG P1110101.JPG P1110103.JPG P1110102.JPG

En poursuivant sur Fremont St, vous quittez la Fremont Street Experience et entrez dans le section est de la rue, le Fremont East District, décoré de nombreuses anciennes enseignes lumineuses remises en état par le musée du néon de Las Vegas. En continuant encore deux blocs, juste après le El Cortez Casino, sur votre droite, le Container Park est un espace aménagé avec d’anciens conteneurs en métal, et hébergeant de nombreux petits restaurants ou débits de nourriture, autour d’une grande aire de jeu pour les enfants. A l’arrière, une scène permet d’accueillir des concerts. Vous y trouverez notamment un restaurant de hot dogs gourmets (mais un peu chers), Cheffini’s, et un restaurant de BBQ, Big Ern’s. Pour une pause sucrée, le Chill Spot propose des glaces et le CupKates une sélection de mignardises et cupcakes.

P1110105.JPG P1110111.JPG P1110108.JPG P1110106.JPG P1110112.JPG P1110140.JPG P1110136.JPG P1110134.JPG P1110133.JPG P1110128.JPG P1110127.JPG P1110126.JPG P1110124.JPG P1110123.JPG P1110122.JPG P1110120.JPG P1110119.JPG P1110118.JPG P1110114.JPG

2 Commentaires

  1. Nathalie

    Bravo pour ces excellents articles super bien détaillés…je pense que je vais bien les utiliser lors de mon prochain voyage..
    Juste savoir si on peut faire ce circuit en 1 jour? Merci

    Répondre
    1. Voyager-aux-Etats-Unis.com

      C’est un circuit qui se fait en 1 à 3h environ. Celui sur le Strip de Las Vegas est plus long et nous conseillons de le scinder sur deux jours ou de le raccourcir si l’on a peu de temps sur Vegas.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *